Confiné chez toi, tu t'ennuies ? Crée un article sur Vikidia, c'est facile ! Commence par quelques lignes et on va t'aider !

Georges Brassens

« Georges Brassens » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Georges Brassens
Georges Brassens en concert (1966)
Georges Brassens en concert (1966)
Informations
Nom de naissance Georges Charles Brassens
Date de naissance 22 octobre 1921
Lieu de naissance Sète, Hérault
France France
Date de décès 29 octobre 1981 (à 60 ans)
Lieu de décès Saint-Gély-du-Fesc, Hérault
France France
Profession Auteur-compositeur-interprète
Genre Musical Chanson française
Instruments Guitare, piano, orgue électronique
Années actives 19511981
Labels Philips
Universal Music Group
voir modèle • modifier


Georges Brassens est un célèbre chanteur et guitariste français (plus précisément auteur-compositeur-interprète) né le 22 octobre 1921 à Sète et mort le 29 octobre 1981 (à 60 ans) à Saint-Gély-du-Fesc au style très personnel, qui commença sa carrière dans les années 1940 et découvrit le succès à partir des années 1950.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Georges Brassens naît à Sète, dans l'Hérault, le 22 octobre 1921. Il va grandir dans une famille qui aime la chanson. Chez les Brassens, on chante toute la journée. Mais Georges ne trouve pas sa place au collège où, sauf en gymnastique et en français, il est un mauvais élève, au grand désespoir de sa mère qui va le punir en lui interdisant ses cours de musique. « J'ai eu une enfance heureuse, mais gâchée par l'école », dira-t-il.

Pourtant, en classe de troisième, il découvre la poésie grâce à son professeur de littérature. Il se voit alors poète. Mais à cette période, les copains ont le plus d’importance dans sa vie. Il fait avec eux beaucoup de bêtises, volant ainsi, par exemple, une bague et un bracelet à sa sœur. Il est condamné à de la prison avec sursis et sera renvoyé du collège en 1940.

En 1943, il va alors à Paris, la capitale de la France, et commence a écrire des poèmes. Son succès ne vient pas tout de suite. En mars de la même année, il est obligé de rentrer dans le STO (Service du travail obligatoire) et doit aller en Allemagne.

Un an plus tard, il obtient une permission pour quitter les lieux pendant dix jours. Il n'y retournera jamais et se cachera chez sa tante Jeanne et son mari pendant cinq mois en attendant la fin de la guerre. Il continue d’écrire des poèmes et des chansons jusqu’au jour où, en 1953, il se fait remarquer dans un cabaret. Il devient alors un grand artiste.

Il reçoit le Grand Prix de la poésie de l’Académie française en 1967.

En 1973, il donnera ses derniers concerts en France et en Belgique.

À 60 ans, le 29 octobre 1981, il meurt d’un cancer à Saint-Gély-du-Fesc.

De son vivant, il aura vendu environ vingt millions d'albums (ce qui constitue un record pour quelqu'un ayant commencé dans les années 1950), tout en étant resté fidèle à son style musical bien différent de la musique de l'époque.

Discographie[modifier | modifier le wikicode]

La tombe de Georges Brassens à Sète, sa ville natale

Georges Brassens a sorti douze albums :

  • 1953 : La Mauvaise Réputation ;
  • 1954 : Les Amoureux des bancs publics ;
  • 1955 : Chanson pour l'Auvergnat ;
  • 1957 : Je me suis fais tout petit ;
  • 1958 : Le Pornographe ;
  • 1960 : Le Mécréant ;
  • 1961 : Les Trompettes de la renommée ;
  • 1964 : Les Copains d'abord ;
  • 1966 : Supplique pour la plage de Sète ;
  • 1969 : La Religieuse ;
  • 1972 : Fernande ;
  • 1976 : Don Juan.
Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.