Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

George Orwell

« George Orwell » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
George Orwell
George Orwell press photo.jpg
George Orwell en 1933.
Naissance 25 juin 1903
Motihari présidence du Bengale, Raj britannique
Décès 21 janvier 1950 (à 46 ans) de la tuberculose
Londres, Angleterre
Nationalité(s) Britannique
Profession(s) Écrivain
Journaliste

George Orwell, né dans l'État du Bihar en Inde le 25 juin 1903 et mort à Londres le 21 janvier 1950, est un écrivain anglais. Il a écrit des livres engagés :

  • contre l'impérialisme britannique
  • pour la justice sociale
  • contre les « totalitarismes » nazi et soviétique.

Dans les années 1930 et 1940, Orwell est chroniqueur, critique littéraire et romancier. Deux œuvres ont un succès durable : La Ferme des animaux et surtout 1984, roman dans lequel il crée le concept de Big Brother (critique des techniques modernes de surveillance).

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Son vrai nom est Eric Arthur Blair. Il naît à Motihari, dans une famille de la moyenne bourgeoisie anglaise. Il est le fils d’un fonctionnaire de l'administration des Indes. Eric a deux sœurs. Il retourne en Angleterre en 1904 avec sa mère et ses sœurs, le père les rejoint en 1911.

Blair est un élève brillant et travailleur, il obtient une bourse au collège d'Eton, où il étudie de 1917 à 1921. À cette époque, il a deux ambitions : devenir un écrivain célèbre et retourner en Orient. Tout naturellement, le jeune Eric Blair devient sergent de la police aux Indes en 1922 où la situation est tendue. En effet la violence existe entre les Birmans et leurs colonisateurs britanniques. Il y a des grèves, des arrestations, des villages incendiés. Blair est solitaire, il s’ennuie et s’occupe par la lecture. Il est dégoûté de sa fonction dans l'administration coloniale. Fin 1927, il rentre en Angleterre et donne sa démission. Il annonce alors à sa famille qu'il a décidé de se consacrer à l'écriture. Tout au long de ces vingt-deux ans d'écrivain, il reste un ennemi déclaré de l'impérialisme britannique.

Il enquête sur les conditions de vie des hommes les plus démunis. Orwell commence à travailler à un ouvrage sur les vagabonds d'Angleterre. En 1928, il décide d'aller s'installer à Paris pour écrire où il mène une existence de clochard. Manquant d'argent, il fait la vaisselle durant quelques semaines dans un hôtel de luxe. Il retourne en Angleterre en 1929, sans argent et malade d’une pneumonie.

Il devient enseignant et chroniqueur donc en profite pour achever Dans la Dèche à Paris et à Londres, publié en 1933. C'est à cette occasion qu'il prend le pseudonyme de George Orwell : l'Orwell est une petite rivière dans le Suffolk. Il contracte une nouvelle pneumonie.

En 1934, Orwell termine son deuxième roman, Une fille de pasteur. Il trouve un emploi de libraire à Londres, il se marie en juin 1936. Puis il étudie les conditions de vie des mineurs des régions industrielles. Il tire de ce reportage un livre : Le Quai de Wigan.

Georges Orwell va avec sa femme en Espagne, en 1936 pendant la Guerre d'Espagne qui oppose les républicains à Francisco Franco. Il participe aux « troubles de mai ». Il est blessé à la gorge et quitte clandestinement l'Espagne pour ne pas être arrêté par les fascistes. Orwell et son épouse rejoignent l'Angleterre. Il est déçu par la manière dont les évènements d’Espagne sont racontés et commentés dans son pays. Comme il a été un témoin, il entreprend de rédiger son Hommage à la Catalogne, publié en 1938.

Orwell défend une position antiguerre mais il s'engage en 1940 dans la milice des volontaires, dans le but de résister à l'invasion nazie dans le cas où les Allemands parviendraient à débarquer en Grande-Bretagne. Parallèlement à ces activités, Orwell envoie régulièrement des articles contre Staline à une revue américaine. En 1943, il démissionne de la radio anglaise, la B.B.C., fatigué par la censure qui refuse une émission mettant en cause Franco.

Orwell achève l'écriture de La Ferme des animaux en 1944, publié en août 1945. Dans ce livre il met en cause l’URSS, à un moment où les hostilités contre l'Allemagne hitlérienne ne sont pas encore achevées. Il devient envoyé spécial de The Observer en France et en Allemagne, où il est chargé de commenter la vie politique. Il rentre à Londres et commence la rédaction de son œuvre la plus célèbre : 1984.

De 1945 à 1949, il soutient un comité qui a pour tâche de « défendre les libertés fondamentales des individus et des organisations ». En 1948, il écrit 1984. On note que l'auteur a inversé les chiffres de l'année courante, pour représenter une date fictive. Il se marie une deuxième fois, après le décès de sa première femme, morte d’un cancer.

Il meurt le 21 janvier 1950 des suites d'une tuberculose.

Quelques œuvres[modifier | modifier le wikicode]

  • Dans la dèche à Paris et à Londres (1933), également traduit sous le titre La Vache enragée.
  • Une histoire birmane (1934).
  • Une Fille de pasteur (1935)
  • Le Quai de Wigan (1937).
  • Hommage à la Catalogne (1938).
  • La Ferme des animaux (1945).
  • 1984 (1949).

Adaptations[modifier | modifier le wikicode]

Plusieurs des romans et nouvelles de George Orwell ont été adaptés pour le cinéma et la télévision après sa mort comme 1984 en film en 1954, 1956, 1965 ou 1984.

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Georges Orwell de Wikipédia.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Dans la dèche à Paris et à Londres de Wikipédia.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Hommage à la Catalogne de Wikipédia.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail du Royaume-Uni —  Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !