Gazogène

« Gazogène » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
photographie. Installation d'un énorme gazogène à l'arrière d'une voiture particulière
Une automobile équipée d'un gazogène. Paris, printemps 1945

Le gazogène est un appareil qui permet de produire un carburant gazeux capable d'alimenter un moteur à explosion. Le procédé, mis au point dans l'entre-deux-guerres, fut très utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en Europe l'essence était rare et réservée aux véhicules de l'armée allemande ou des diverses organisations policières. Les particuliers devaient donc recourir à un autre carburant pour faire fonctionner leurs automobiles (qui à l'époque étaient rares) ou leurs véhicules utilitaires.

Le gazogène était alimenté au bois, au coke, à la houille, au lignite, à la tourbe et même avec divers déchets végétaux. Dans l'appareil, le combustible solide est oxydé et produit un carburant gazeux. Pour remplacer 5 litres d’essence, il faut compter 12 kg de bois ou 6 kg de charbon de bois (qui est préféré, parce qu'il produit moins de goudrons). La combustion doit être continue, ce qui suppose des arrêts fréquents pour recharger le gazogène. Pour parcourir 100 km, un camion de 5 à 6 tonnes consommait 50 kg de charbon de bois (le même camion à essence consommait environ 40 litres d'essence).

L'appareil était très volumineux. Il était fixé sur le toit, sur le côté ou dans le coffre des véhicules automobiles.

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
Portail de la Seconde Guerre mondiale —  Tous les articles sur la Seconde Guerre mondiale
.