Garde champêtre

« Garde champêtre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Écusson moderne d'un garde champêtre.

Un garde champêtre est en France un fonctionnaire d'une commune (ou intercommunalité), rurale en générale. Il a des pouvoirs de police municipale adaptés à la campagne. Il fait partie de ce que l'on appelle les forces de l'ordre, c'est à dire qu'il a les pouvoirs de police comme la police nationale, municipale et la gendarmerie.

Ce sont des agents nommés par le maire (ou présidents d'intercommunalités). Assermentés, ils peuvent aussi rendre des comptes devant le procureur de la république et le tribunal d'instance.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Pendant longtemps, le garde champêtre a été le représentant de l'ordre dans les campagnes.

Avant la révolution française, ce sont souvent des agents du seigneur qui surveillait la campagne. Ils avaient surtout pour mission de surveiller les récoltes (les paysans devant verser au seigneur une partie des récoltes) et la chasse (qui était interdite aux paysans).

Lors de la révolution française, il fallait trouver un moyen d'assurer la sécurité dans les campagnes alors que le système de police moderne n'existait pas. Les gardes champêtres sont créer pour remplacer les anciens gardes du seigneur.

Dans les années 1800, la police s'organise, le garde champêtre devient un agent du maire chargé de relever des contraventions et délits. Il sera par la suite rendu obligatoire dans toutes les communes.

Képi et tambour du garde champêtre de Talmont-sur-Gironde jusqu'en 1970.

Au début du XXe siècle, le garde champêtre est présent dans la majorité des communes, les plus riches d'entre elles peuvent en avoir plusieurs. Dans les campagnes les plus pauvres, le garde champêtre peut servir en même temps d'employer "à tout faire" effectuant aussi des travaux dans la commune.

En 1958 le garde champêtre n'est plus obligatoire dans les communes rurales, et il va perdre une partie de ses pouvoirs de police judiciaire au profit de la gendarmerie plus professionnelle. Depuis les effectifs ont diminués, il en resterais environ 1000 sur tout le territoire français en 2019.

On note cependant un regain de popularité pour les gardes champêtres ces dernières années : certaines mairies y compris urbaines étant attirés par les possibilités offertes par la loi dans les missions données à ces agents.

Pouvoir[modifier | modifier le wikicode]

Souvent confondu avec les autres policiers municipaux, ses pouvoirs sont cependant différents car adapté au milieu rural. Comme les autres policiers ils sont assermentés et donc doivent aussi passer devant le procureur de la république et un tribunal d'instance.

En plus des pouvoirs de police municipale, comme le respect du code de la route, l'intervention en cas de flagrant délit, il a de nombreuses autres attributions comme la police de l'environnement (chasse, foret...), police de voies navigables, sanitaire, jusqu'à la possibilité de certains contrôles relatif au commerce.

En zone urbaine[modifier | modifier le wikicode]

Bien que le garde champêtre est initialement prévu pour les zones rurales, certaines villes emploient des gardes champêtres. Ce choix au lieu de policiers municipaux vient du fait des pouvoirs spécifiques qu'ils ont sur l'environnement par exemple ou d'une volonté d'image. La police a parfois une mauvaise image auprès d'une partie de la population là où le garde champêtre bénéficie d'une meilleurs image.

Un exemple d'utilisation en ville existe à Sète. Ils servent principalement à la prévention l'été (où la population est beaucoup plus élevé à Sète) et à la surveillance des vignes et des parcs d'huitres où peuvent survenir des vols. Ils surveillent aussi la chasse, la plage, le respect du code de la route, et le contrôle de l'hygiène dans les zones recevant des touristes (comme les restaurants).

Armement[modifier | modifier le wikicode]

Ces agents étant « policiers », il peut arriver que le maire choisisse d'armer les gardes champêtres. Ils peuvent être armés comme n'importe quel policier municipal. La seule différence existante est le contrôle de l'armement, la préfecture peut interdire un mairie d'armer sa police municipale, mais ne peut pas interdire d'armer les gardes champêtres.

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Garde champêtre de Wikipédia.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.