Front pionnier

« Front pionnier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Un front pionnier est un endroit où les humains déforestent sans replanter d'arbres derrière, pour remplacer la forêt par des terres cultivées. Les principaux fronts pionniers se trouvent en Amazonie, en Afrique centrale et sur l'île de Sumatra en Indonésie.

Exemple au Brésil[modifier | modifier le wikicode]

déforestation au Brésil

L'exploitation se remarque notamment au Brésil près de la ville de Manaus en Amazonie : entre 20 et 30 espèces d'arbres sont supprimées par l'espèce humaine. Ce bois est utilisé principalement pour des constructions architecturales. Les exploitants construisent des routes traversant la forêt. Les paysans qui travaillent sur les fronts pionniers viennent des grandes métropoles. Ils sont venus s'installer illégalement car ils ont dû être exclus à cause de leur pauvreté de la nouvelle capitale Brasília. L'Amazonie est le principal front pionnier du Brésil. L'exploitation des ressources y est excessive et des cris d'alarme contre "le pillage de l'Amazonie" y sont poussés régulièrement. Il s'y développe de grandes fermes pour la mise en œuvre du brûlis.

Problème des fronts pionniers[modifier | modifier le wikicode]

À cause de la production agricole, on constate l'apparition de pollution couplée à un appauvrissement des sols. Les personnes vivant sur un terrain concerné risquent de manquer d'eau et de nourriture, et par conséquent elles migrent vers d'autres espaces comme les fronts pionniers. Et à cause de l'augmentation de l'agriculture non biologique, de plus en plus de personnes partent vers les fronts pionniers. Malheureusement, pour faire un front pionnier il faut créer un nouvel espace, ce qui implique une destruction de la forêt. Et à force de détruire continuellement, des espèces animales disparaissent et les écosystèmes sont menacés.

Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...