Livre d'or
Livre d'or

CommunautéGazette de l'hiver
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Frances Hogdson Burnett

« Frances Hogdson Burnett » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait en 1890

Frances Hodgson Burnett (1849-1924) est une romancière anglaise connue pour ses romans pour enfants.

Elle a une enfance difficile dans le Manchester après la mort de son père en 1852 : elle évoquera dans ses livres la vie des pauvres et les conditions sociales de son époque. Son livre favori est La case de l'Oncle Tom de Harriett Beecher Stowe qu'elle rencontrera à Boston en 1879. Elle a beaucoup d'imagination et invente des histoires pour son entourage et ses camarades de classe. Elle lit les romans de Charles Dickens, Walter Scott et William Thackeray.

Sa famille émigre en 1865 dans le Tennessee chez son oncle1. Elle publie des essais dans des magazines dès l'âge de 19 ans, qui se passent dans la campagne anglaise. Ils habitent dans une maison située au somment d'une colline isolée qu'elle appelle Le Mont Ararat de l'Arche de Noé.

Sa mère meurt en 1870 et Frances épouse un médecin, Swan Burnett, deux ans plus tard. Ils partent vivre à Paris pendant deux ans et elle donne naissance à deux fils.

Ils rentrent aux États-Unis et s'installent à Washington DC. Frances publie alors de nombreux romans pour les enfants qui connaissent le succès et participe à leur mise en scène au théâtre. Elle est très appréciée et tient un salon littéraire le mardi soir auquel participent également des politiciens. Mais elle souffre de la chaleur et s'évade de Washington chaque fois que possible. Elle fait plusieurs séjours en Angleterre avec ses fils où elle achète une maison qui servira de décor à The secret garden.

Elle publie Little Lord Fauntleroy en 1886. Le livre devient un best seller aux États-Unis et en Angleterre ; il est traduit en douze langues. Elle en écrit une version pour le théâtre, qui est jouée à Londres et à Broadway.

En 1888, elle passe un hiver à Florence où elle écrit The Fortunes of Philippa Fairfax. Elle publie Sara Crewe or What Happened at Miss Minchin's, où elle décrit la vie dans un pensionnat anglais pour jeunes aristocrates, et l'envers du décor. Il remporte le même succès que son premier livre pour enfants.

Frances souffre d'une dépression nerveuse après la mort de son fils aîné en 1890 des suites d'une tuberculose. Après une absence de deux ans à Londres, elle revient dans sa famille et publie une autobiographie, dédiée à son fils The One I Knew Best of All.

Elle divorce en 1898 et s'installe à Londres. Elle se remarie en 1900 avec Stephen Townsend et divorce à nouveau en 1902 après un séjour dans un sanatorium.

Elle s'installe dans l'île de Long Island (État de New York) et prend la citoyenneté américaine en 1905. Elle se fait construire une maison où elle habitera jusqu'à son décès. Son second fils lui demande de prendre la charge d'éditeur du Children's Magazine où elle publie plusieurs nouvelles.

En 1911 son troisième roman pour enfants, The Secret Garden remporte un énorme succcès auprès des adultes de tout âge en Amérique du Nord et en Europe. Il rapporte beaucoup d'argent à Frances Burnett qui mène un train de vie extravagant. Elle s'appuie sur son statut de divorcée chargée de famille pour remettre en cause la place économique des femmes à cette époque.

Elle meurt à 74 ans d'une crise cardiaque laissant la réputation d'une femme généreuse, travailleuse et obsédée par la peur de manquer d'argent.

Quelques romans[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…