François de La Rochefoucauld

« François de La Rochefoucauld » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
François VI de La Rochefoucauld.

François de La Rochefoucauld est né le 15 septembre 1613 à Paris et est mort en 1680. C'est un grand aristocrate frondeur et un écrivain français auteur des Maximes.

Un grand aristocrate frondeur[modifier | modifier le wikicode]

François VI, prince de Marcillac puis duc de La Rochefoucauld, est le descendant d'une des plus importantes familles nobles de France. Il a reçu une éducation plus tournée vers l'art militaire que vers les matières intellectuelles. https://fr.vikidia.org/w/index.php?title=Fran%C3%A7ois_de_La_Rochefoucauld&action=edit&section=1 À quinze ans on le marie à Andrée de Vivonne, fille du Grand fauconnier de France, un des postes les plus prestigieux de la cour du roi Louis XIII ; ils auront huit enfants.

Fréquentant la Cour royale, il prend parti pour la reine Anne d'Autriche contre le cardinal de Richelieu principal ministre du roi. La reine ayant perdu son influence face au ministre La Rochefoucauld, est exilée pendant deux années qui sont suivies d'une semi-disgrâce. Cependant après la mort de Richelieu (1642) puis de celle du roi Louis XIII (1643) Anne d'Autriche se montre ingrate envers son soutien.

Par dépit La Rochefoucauld, entraîné par La duchesse de Longueville, sœur des Pinces de Condé et de Conti, rejoint le camps des grands aristocrates qui contestent l'autorité de Mazarin, nouveau principal ministre du jeune roi Louis XIV. La Rochefoucauld est gravement blessé pendant les combats de la Porte Saint-Antoine à Paris en 1652. Puis déçu par ses amis il fait alors sa soumission à Mazarin et se retire sur ses terres. Il commence la rédaction de Mémoires sur la régence d'Anne d'Autriche qui paraitront en 1662.

Le bel esprit des salons mondains[modifier | modifier le wikicode]

En 1656, La Rochefoucauld revient à Paris. Il va alors fréquenter les salons littéraires très à la mode dans la capitale. Il participe à la création d'épigramess, de portraits, de madrigaux.

Dans le salon de Madame de Sablé, il devient le spécialiste du genre Maximes, qui consiste à profiter un sujet de conversation mondaine pour exprimer une idée profonde sous une forme brève (le tout étant repris ensuite pour amélioration). Il s'éprend de Madame de La Fayette. Encouragé par son succès mondain, La Rochefoucauld publie en 1665, ses Réflexions ou Sentences et Maximes morales. Plusieurs éditions constamment complétées et corrigées se succéderont en 1666, 1671, 1675 et 1678. Il refuse d'être élu à l'Académie française.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.