François Duvalier

« François Duvalier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
François Duvalier.

François Duvalier est né le 14 avril 1907 à Port-au-Prince (Haïti) et y est mort le 21 avril 1971. C'est un homme politique haïtien. De 1957 à 1971, il établit une dictature sanguinaire à Haïti et se proclama "président à vie" d'Haïti en 1964.

Docteur en médecine, il devient très populaire par son action sanitaire contre la malaria dans les campagnes haïtiennes (d'où son surnom de « Papa doc »). Il est secrétaire d'État au Travail de 1948 à 1950. Mais il doit vivre dans la clandestinité pendant le gouvernement de Paul Magloire.

Grâce à l'appui de l'armée et des États-Unis, François Duvalier est élu président de la République d'Haïti en septembre 1957. Il établit rapidement une dictature sanguinaire en s'appuyant sur la police privée des tontons macoutes (partisans de Duvalier, non rétribués et qui vivaient en terrorisant la population) qui liquide les opposants. Il gagne l'appui d'une grande partie de la population en favorisant le culte vaudou ce qui lui vaut l'hostilité de l'Église catholique. Il développe une politique raciste en faveur des noirs et au détriment des mulâtres. Soutenu par les Américains qui voient en lui un allié dans leur lutte contre le régime castriste installé à Cuba depuis 1959, il se brouille avec eux en 1962. Sous sa présidence le pays est mis au pillage par les duvaliéristes et s'enfonce dans le sous-développement.

À sa mort, son fils Jean-Claude Duvalier (surnommé Baby doc) lui succède. Il gouvernera Haïti avec les méthodes de son père, jusqu'à son expulsion, voulue par les États-Unis, en 1986.

Portail de l'Amérique - Tous les articles sur l'Amérique.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.