Vikidia a besoin de toi !
Favicon Vikidia.png Permets à vikidia de continuer sa mission et d'apporter la connaissance aux enfants en faisant un don ! Favicon Vikidia.png

François-René de Chateaubriand

« François-René de Chateaubriand » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
François-René de Chateaubriand
Portrait de François-René de Chateaubriand réalisé en 1808 par Girodet.
Portrait de François-René de Chateaubriand réalisé en 1808 par Girodet.
Nom François-René de Chateaubriand
Date de naissance 4 septembre 1768
Lieu de naissance Saint-Malo, France
Date de décès 4 juillet 1848 (à 79 ans)
Lieu de décès Paris, France
Nationalité Français
Profession Écrivain
Homme politique
voir modèle • modifier
Madame de Beaumont au Colysée (Pauline de Beaumont est une amie et une muse de Chateaubriand).

François-René de Chateaubriand (4 septembre 1768 à Saint-Malo – 4 juillet 1848 à Paris) est un écrivain romantique et homme politique français. Il est élu à l'Académie française en 1811.

Sa jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Le vicomte François-René de Chateaubriand est le cadet de dix enfants, dont quatre sont morts très jeunes. Délaissé par ses parents, il est élevé par les domestiques. Son père, René-Auguste, fait fortune dans la traite des Noirs. Élevé au Château de Combourg situé en Haute-Bretagne (Ille-et-Vilaine), il vit deux années de rêverie avec sa sœur préférée, Lucile. Après avoir fait ses études à Dinan, puis à Rennes, il hésite entre devenir soldat, marin ou prêtre. Il épouse en 1792 Céleste Buisson de la Vigne mais a de nombreuses liaisons tout au long de sa vie, notamment avec Juliette Récamier dont il fait la connaissance en 1818.

Un grand voyageur[modifier | modifier le wikicode]

Au début de la Révolution française, il s'embarque pour l'Amérique d'où il rapportera beaucoup de notes qu'il utilisera ensuite dans plusieurs livres tels que Atala les Natchez et voyage en Amérique. Là-bas il découvrira le régime représentatif. En 1792, il doit émigrer en Angleterre pour fuir les persécutions révolutionnaires contre les nobles. Il fait un important voyage en Orient en 1806-1807. Il en ramènera des tas de souvenirs de Grèce, de Turquie, d'Espagne, d'Egypte et d'Afrique du nord. À partir de la Restauration ses fonctions d'ambassadeur lui font découvrir Berlin, Londres et Rome.

Un homme politique de premier plan[modifier | modifier le wikicode]

Défenseur de la royauté après la Révolution, il s'oppose à Napoléon à plusieurs reprises et est contraint à l'exil. À l’avènement de Louis XVIII, il occupe des fonctions d'ambassadeur dans diverses capitales européennes mais doit démissionner en 1821. En 1824, il défend avec ardeur la liberté de la presse et continue de publier dans Le Mercure.

Le premier écrivain romantique[modifier | modifier le wikicode]

François René de Chateaubriand est considéré comme le premier écrivain romantique. Son premier succès est le roman Atala publié en 1801, détaché d'un essai à la gloire du catholicisme, le Génie du Christianisme (1802). Sa correspondance intime et diplomatique est nombreuse. Surtout, il travaille pendant 40 ans à la rédaction du récit de sa vie, les Mémoires d'Outre-tombe. Il y raconte son enfance et y fait part de ses réflexions d'homme politique. Il est enterré sur l'île du Grand Bé, à Saint-Malo.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.