Fracture numérique

« Fracture numérique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Nombre d'abonnements à Internet par accès fixe rapporté à la population, exprimé en pourcentage, par pays, en 2012.

La fracture ou le fossé numérique, définit l'inégalité très forte d'accès et d'usage des Technologies de l'information et de la communication pour l'éducation (TIC).

Elle peut s'appliquer au niveau de la maîtrise des outils numériques dans plusieurs domaines

  • scolaire, d'où la création du B2i,
  • intergénérationnel, entre le 3ème âge et les digital natives,
  • nord-sud, entre l'Occident et les pays en voie de développement.

Cette inégalité a des conséquences graves en économie (développement) et en sociologie (outils de gouvernance démocratique), car elle laisse de côté toute une partie de la population qui n'a pas accès à Internet ou n'a pas acquis les compétences de base pour s'en servir.

En économie[modifier | modifier le wikicode]

Fichier:Cable map18.svg
Câbles sous-marins autour de l'Afrique dans les années 2010

C'est d'ailleurs un des objectifs mondiaux du développement durable définis pour ces quinze années par l'ONU pour pallier à la fracture Nord-Sud : mettre en place une infrastructure numérique résistante, ODD 2015-2030, au même titre que les trois autres infrastructures (qui devraient d'ailleurs être installées en parallèle), le réseau routier, électrique et d'assainissement.

Tant que la connectivité indispensable aux groupes industriels et tertiaires pour s'implanter équitablement dans tous les pays,
tant que des écarts dramatiques empêcheront la pénétration d'Internet et donc la navigation libre sur la toile,
les pays du Tiers-Monde ne pourront pas accéder à la modernisation de leur secteur tertiaire :

ont en effet besoin du courrier électronique et de l'accès aux bases de données connectées.

La connexion du Ghana, de l'Afrique du Sud et de la Somalie dépendent de l'arrivée d'un câble sous-marin, ce qui pose des problèmes en cas de rupture.1

En politique[modifier | modifier le wikicode]

Paradoxalement, l'accès aux réseaux sociaux semble également un préalable indispensable à la pratique démocratique et au fonctionnement des sociétés civiles.

  • Les révoltes du Printemps arabe depuis 2011 ont été parfois appelées révolutions Facebook ou Twitter à cause du rôle joué par les géants du Net.
  • Une censure à l'encontre d'Internet a été récemment mise en place par plusieurs régimes de dictature pour lutter contre la contestation politique.

Internet  entretient-il les écarts ?[modifier | modifier le wikicode]

Il est toutefois évident que si les opérateurs mondiaux sont à l'affût de l'arrivée de nouveaux marchés dans les pays en voie de développement, ce n'est ni pour des raisons philanthropiques, ni politiques mais parce qu'ils en seront les principaux bénéficiaires : la diffusion d'Internet profite en premier lieu aux riches diplômés universitaires masculins locaux (comme en témoignent les enquêtes) et contribue à creuser les inégalités au lieu de les combler.2

D'autant que les besoins locaux font passer en priorité les investissements dans le domaine de la santé, de l'eau potable et de l'éducation (alphabétisation et scolarisation) et non du numérique.

Diffusion de la téléphonie mobile[modifier | modifier le wikicode]

Récemment, les usages novateurs du téléphone portable ont explosé dans les pays où le réseau téléphonique fixe est souvent encore embryonnaire : En 2008, trois abonnements sur quatre (soit trois milliards) ont été souscrits dans les pays en voie de développement, contre un sur quatre en 2000.

La pratique des SMS est individuelle, contrairement à Internet – qui donne accès à des communautés virtuelles et au partage de l'information.

Mais de nombreuses initiatives locales ont prouvé que les SMS pouvaient connecter efficacement des villages.3

L'ONG du Geekcorps a son siège à Bamako au Mali depuis 2005.

Le Projet:WikiChallenge Ecoles d'Afrique utilise une plateforme d'édition de wiki en mode déconnecté, WikiFundi.4

Références[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Internet. Portail Internet —  Tous les articles sur Internet, son histoire, le web, les sites internet et le réseau.
Portail de l'éducation —  Tous les articles sur l'éducation, l'enseignement et les mouvements de jeunesse.