Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Forteresse de Salses

« Forteresse de Salses » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Forteresse de Salses, avec son aspect de château fort semi-enterré.

La forteresse de Salses est un ouvrage militaire construit entre 1497 et 1502 par les rois catholiques espagnols Ferdinand II d'Aragon et Isabelle de Castille.

Elle est située sur la commune de Salses-le-Château (wp), à 17 km au nord de Perpignan, dans le département des Pyrénées-Orientales, dans le sud de la France.

Topographie[modifier | modifier le wikicode]

La forteresse est située sur l'étroit défilé qui contrôlait la frontière entre le Languedoc et le Roussillon. Ce passage était déjà, du temps des Romains, celui de la Voie Domitienne ; c'est aujourd'hui celui de la Route nationale 9, de l'Autoroute française A9 et de la ligne de chemin de fer de Narbonne à Port-Bou.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

En 1496, par suite de la destruction du village et du château de Salses par l'armée française, les rois catholiques Ferdinand II d'Aragon et Isabelle de Castille décident la construction de la forteresse, de façon à garder l'ancienne frontière entre la Catalogne et la France.

La forteresse est construite très rapidement, entre 1497 et 1504, par le commandeur Ramírez, grand artilleur du roi, et par l'ingénieur Francisco Ramiro López.

Elle résiste à un premier siège en 1503, puis elle est de nouveau assiégée à trois reprises pendant la guerre de Trente Ans. Finalement, elle est conquise par les Français en 1642.

En 1659, la forteresse perd son intérêt stratégique avec la signature du traité des Pyrénées. Elle est partiellement restaurée par Vauban et sert tour à tour de prison d'État et de poudrière.

Architecture[modifier | modifier le wikicode]

Son plan et son architecture montrent la transition entre le château fort médiéval et les fortifications bastionnées de l'époque moderne (à la Vauban) par son système de « fortification rasante ».

L'innovation de cette architecture vient de la nécessité de s'adapter au développement de l'artillerie à boulets métalliques, au lieu des anciens boulets de pierre. Les murailles sont très épaisses, de 6 à 10 mètres d'épaisseur, et elles sont essentiellement constituées de brique et de mortier, sur lesquels les boulets ricochent ou font des dégâts limités.

La forteresse possède un donjon, qui abrite le bureau du gouverneur, et une cour intérieure carrée, au centre de laquelle se trouve un puits.

Le système de défense comprend des douves, de très nombreuses meurtrières, des réseaux de couloirs, de lourdes portes et des petites cours intérieures facilement défendables par des tirs croisés.

La forteresse de Salses pouvait abriter une garnison de 3 000 hommes et 300 chevaux.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Lucien Bayrou, Nicolas Faucherre et René Quatrefages, La forteresse de Salses, Collection Itinéraires du patrimoine, Éditions du patrimoine, 1998
  • Philippe Truttmann, La Forteresse de Salses, éditions Ouest-France, 1995

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Forteresse de Salses de Wikipédia.

42° 50′ 23″ N 2° 55′ 06″ E / 42.839722, 2.918333