GeoHack

Forêt amazonienne

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une vue de la forêt amazonienne

La forêt amazonienne est une forêt dense située dans la région d'Amérique du Sud appelée Amazonie. Sa superficie actuelle est d'environ 5,5 millions de km², soit environ dix fois la France, pour près de 400 milliards d'arbres (environ 50 fois la population humaine mondiale). Ce n'est pas la plus grande forêt du monde, contrairement à ce qu'on pourrait penser : la taïga est beaucoup plus étendue, 15 millions de km². Cette forêt équatoriale s'étend sur neuf pays, principalement le Brésil (63%), mais aussi la Bolivie, la Colombie, l'Équateur, le Guyana, le Pérou, le Surinam, le Venezuela et la Guyane ( département français ). Elle est traversée par l’Amazone, qui est le deuxième plus grand fleuve du monde et le plus important par son débit.

C'est la forme la plus riche et diversifiée de toutes les forêts tropicales. L'une de ses autres particularités est qu'elle produit autant qu'elle consomme.

Biodiversité[modifier | modifier le wikicode]

La forêt amazonienne est le lieu qui possède la plus importante biodiversité sur Terre, avec des oiseaux, des insectes, des reptiles, des mammifères, etc... Elle possède plus de 40 000 espèces de plantes, 3 000 espèces de poissons, 1 294 espèces d’oiseaux, 427 espèces de mammifères, 428 espèces d’amphibiens, 378 espèces de reptiles...

Déforestation[modifier | modifier le wikicode]

Évolution de la déforestation[modifier | modifier le wikicode]

La déforestation devient de plus en plus inquiétante pour la forêt amazonienne. Plus du cinquième de la forêt a déjà été détruit et la partie qui reste est menacée. En l'espace de seulement dix ans, la surface de forêt perdue en Amazonie est plus grande que la superficie de la France.

Depuis plus de 40 ans, l’Amazonie a perdu 18% de sa surface (soit deux fois la France) à cause d’une énorme déforestation. Si cette déforestation continue jusqu'en 2030 alors la moitié de l’Amazonie aura disparu.

Entre août 2020 et juillet 2021, 13 235 km² de forêt ont été coupés, uniquement pour la partie brésilienne de l’Amazonie. C’est le total annuel le plus important des 15 dernières années1.

Les causes de la déforestation[modifier | modifier le wikicode]

La consommation croissante de viande, de céréales et de soja incite à rechercher de nouvelles terres cultivables et contribue ainsi à la déforestation de la forêt amazonienne (le soja représente 30% des productions agricoles). La déforestation pour la culture du soja a été stoppée mais a été remplacée par la culture d'huile de palme. La construction de routes et d'autoroutes pour relier les ports de différents pays afin de faciliter les voyages est une autre cause de déforestation. Et c'est loin d'être terminé avec 20 projets de construction en cours.

Les arbres sont coupés pour leur rareté, et donc leur caractère précieux, puis sont vendus cher pour fabriquer de beaux meubles.

Les effets de la déforestation[modifier | modifier le wikicode]

Cette déforestation pose des problèmes : la perte d'espace pour les animaux qui entraine leur disparition, et la baisse de production d'oxygène.

Fragilité[modifier | modifier le wikicode]

Les espèces de la forêt amazonienne sont menacées par la déforestation

Cette forêt est extrêmement sensible au moindre changement, tel que la sécheresse, la déforestation... Comme la terre de la forêt amazonienne est naturellement pauvre, la déforestation est un grand danger car, si la forêt possède une si grande diversité d’espèces, c’est uniquement grâce aux déchets naturels tels que les feuilles mortes qui enrichissent la terre en se décomposant.

Utilisations[modifier | modifier le wikicode]

Les terres de l'Amazonie sont relativement pauvres et peu fertiles. Toutefois, elles sont parsemées de poches de bonnes terres provenant de l'activité humaine, enrichies par l'accumulation de déchets et de cendres. Ce sont ces terres qui sont cultivées de nos jours, parfois en agriculture intensive.

L'Amazonie devient l'un des principaux pourvoyeurs de bois destiné à l'exploitation industrielle car, en Afrique et en Asie, les ressources commencent à s'épuiser. Environ 80 % de la coupe du bois en forêt amazonienne est illégale.

Par ailleurs, la coupe d'un seul arbre nécessite souvent l'abattage d'un grand nombre d'autres et, souvent, les populations vivant sur ces territoires sont décimées.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Articles connexes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la protection de la Nature — Tous les articles sur la protection de l’environnement.
Portail de la géographie — Tout sur les continents, le climat, le relief…
Portail de l’Amérique — Tous les articles sur l’Amérique.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Forêt amazonienne de Wikipédia.
  1. On tue les forêts, rapport de l’Institut national de recherche spatiale du Brésil, cité par Courrier International n°1621, 25 novembre - 1er décembre 2021, p. 8.