Livre d'or
Livre d'or

la cabane • le Livre d'or

Dernière modification le 17 septembre 2016, à 11:36

Fondation de Rome

Rémus et Romulus allaités par la louve

La fondation de Rome, d'après les calculs des Romains, a eu lieu à une date qui correspond à -753 av. J.-C.. Cet évènement sert de point de départ du comptage des années dans le calendrier utilisé par les Romains. Les recherches archéologiques menées sur les lieux nommés par la légende confirment la présence d'hommes au milieu du VIIIe siècle av. J.-C., mais il s'agit de villages très modestes et non d'une ville.

La fondation de Rome selon la légendeModifier

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Romulus et Rémus.

Après avoir rétabli leur grand-père sur le trône de la puissante cité d'Albe, les jeunes gens émigrèrent vers le Latium. Ils avaient projeté de fonder Rome près du Tibre et au pied du Palatin, à l'endroit où, bébés, ils avaient été abandonnés sur l'ordre de leur grand-oncle, le roi Amulius, puis recueillis par la louve (célèbre statue de la Louve du Capitole). Les deux frères ne furent pas d'accord sur le site exact où ils devaient bâtir Rome. Une dispute éclata entre les deux frères (Rémus dépassa les bornes sacrées de la cité que Romulus avait édifié) ; ils combattirent et Rémus fut tué.

Pour peupler cette nouvelle ville créée par des hommes jeunes, Romulus et ses compagnons enlevèrent au cours des fêtes inaugurales les filles d'un peuple voisin, les Sabins. C'est l'enlèvement des Sabines.

La fondation de Rome d'après les recherches archéologiquesModifier

D'après les témoignages archéologiques, l'installation des hommes sur les sept collines fut beaucoup plus lente. On a retrouvé, sur la colline du Palatin, les traces de villages de cabanes de bergers datant du VIIIe siècle. On a également découvert des cimetières où ces bergers enterraient des urnes en terre qui contenaient les cendres des morts. Ces urnes étaient des modèles réduits des cabanes des vivants. Ces villages étaient installés sur des collines, à l'écart des parties marécageuses en contre-bas. Ils surveillaient un gué sur le Tibre et la route du sel entre le bord de mer et les montagnes de l'intérieur du l'Italie. Les archéologues ont également mis au jour, les traces de villages sur les autres collines (villages peuplés par les Sabins et d'autres peuples). Tous ces villages se réunirent en une fédération.

En fait, c'est au VIe siècle que Rome fut réellement fondée en tant que ville, non par les Romains mais par les Étrusques. À la fin du VIIe siècle av. J.-C., au cours de leur expansion vers le sud de l'Italie, ce peuple s'est emparé des villages installés sur les collines de Rome. Pour s'installer dans cet endroit stratégique qui commande le passage du Tibre, les Étrusques ont aménagé le site. Ils ont asséché les marais qui s'étendaient entre les collines en construisant un égout : la Cloaca Maxima. Puis ils ont clos les collines par une enceinte fortifiée (muraille dite de Servius Tullius ou muraille Servienne, encore visible par endroits aujourd'hui). À partir de ce moment, Rome est devenue une ville. Il semble que ce soit les Étrusques qui lui aient donné son nom (le mot rumon, en étrusque, veut dire « fleuve », donc Rome ce serait la ville du fleuve).

Maquette de la Rome archaïque, vers le VIe siècle av. J.-C. (Musée de la Civilisation romaine, Rome). En haut, le Tibre et le Champ de Mars encore inhabité, à l'état de marécage ; la colline du Capitole, avec le temple de Jupiter Capitolin. Devant, à gauche, le Palatin, occupé par des habitations ; à droite, les zones futures du forum romain et du Colisée, encore marécageuses elles aussi.

Pour compléter sur l'histoire de Rome dans l'AntiquitéModifier


Portail de l'Italie - Tous les articles sur l'Italie.
Portail Rome antique - Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.