Faucon crécerellette

« Faucon crécerellette » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Faucon crécerelette
Roetelfalke 05083111.jpg
Nom(s) commun(s) Faucon crécerelette
Nom scientifique Falco naumanni
Classification Famille des Falconidés
Répartition Bassin méditerannéen, Moyen-Orient, Mongolie
Taille 26 à 33 cm
Poids 90 à 170 g (mâle), 140 à 210 g (femelle)
Longévité 3 ans (moyenne)
Reproduction Une couvée de 3 à 5 œufs par an
Régime alimentaire Carnivore : généralement des insectes, mais quelquefois des petits animaux terrestres.
Statut UICN LC IUCN 3 1.svg Préoccupation mineure
Répartition du faucon crécerellette.
Répartition du faucon crécerellette.
voir modèle • modifier

Le faucon crécerellette (nom scientifique: falco naumanni) est un petit rapace de la famille des falconidés. Contrairement aux rumeurs, il est plutôt silencieux, sauf pendant la période de reproduction où il émet son cri si caractéristique.

Noms[modifier | modifier le wikicode]

Il est légèrement plus petit que le faucon crécerelle (qui lui ressemble beaucoup) d'où son nom de crécerelette (suffixe -ette utilisé pour montrer la petite taille). On l'appelle également " émouchet" ou "criblette".

Apparence[modifier | modifier le wikicode]

Un mâle (à gauche) et une femelle (à droite)

Il mesure 34 cm de long en moyenne pour 70 cm d'envergure en moyenne. Le mâle peut peser 140 à 300 g, la femelle peut peser entre 175 à 315 g. Il est reconnaissable à son bec gris très recourbé et à ses longues ailes terminées par une bande noire.

Un dimorphisme est observé chez le mâle et la femelle :

Le mâle possède une tête grise, des yeux jaunes, la cire du bec et les doigts le sont également. Le bout des ailes et sa queue sont gris-noir. Le dessous (croupion et ventre) est chamois, le dessus des ailes est fauve et parfois moucheté de noir chez certains individus.

Chez la femelle, la tête et la nuque sont brun clair et rayées plus foncé. Le dessous des ailes est gris cendré et parsemé de noir, il en ait de même pour son ventre. Les jeunes obtiennent leur plumage adulte à l'âge de 1 ans et demi.

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Il se nourrit majoritairement d'insectes et de petits mammifères mais aussi: de reptiles, d'oiseaux, de grenouilles, de rongeurs et de vers. Fait assez rare chez les rapaces, son alimentation se compose à 99 % d'invertébrés ! Les invertébrés consommés sont: les criquets, les lombrics, les scolopendres ou encore les dectiques à front blanc.

Reproduction et nidification[modifier | modifier le wikicode]

Un œuf

Le nid est fait dans des creux de rocher (falaise ou ancien bâtiment en pierre) ou dans des souches d'arbres creuse, sinon il niche dans de vieux nids d'autres espèces. Le faucon crécerellette effectue des parades nuptiales vers février/mars. Le mâle apporte des offrandes (essentiellement composés de nourriture donc d'insectes) pour que la femelle puisse stocker de la graisse pour le moment de la ponte.

L'incubation dure 28 jours, la femelle pond 1 à 6 œufs blancs mouchetés de brun. Il sont pondus à intervalle régulier tous les deux ou trois jours lors du mois de mai. Le mâle et la femelle couvent tous les deux ce qui n'est pas le cas chez tous les rapaces. Il y a généralement entre 2 et 3 jeunes à l'envol ce qui montre que beaucoup de jeunes décèdent avant d'être adultes. Les jeunes restent une trentaine de jours au nid parental et ils sont dépendants des parents un certain temps.

Répartition et habitat[modifier | modifier le wikicode]

On le trouve du bassin méditerranéen jusqu'au Proche-Orient et en Mongolie lors de la période estivale. Il migre vers l'Afrique de l'Est et il peut resté en Afrique du Nord pendant la période hivernale. Il habite dans des zones peu boisées généralement des prairies mais aussi au bord de la mer ou aussi en montagne jusqu’à 2500 m d'altitude. En France, il ne nidifie que dans le bassin méditerranéen (Bouches-du-Rhône, Hérault et Aude). Les faucons crécerellettes sont présent en France de mars à septembre. Il apprécie les espaces dégagés tels que les garrigues ou les forêts claires où les proies sont abondantes.

Vol[modifier | modifier le wikicode]

Falco naumanni.jpg

Tout comme le faucon crécerelle, il pratique le vol stationnaire dit en « Saint-esprit ». Pour attraper ses proies il effectue un piqué silencieux pour les surprendre. Il est facilement reconnaissable en vol grâce à ses ailes "compactes" (les plumes ne s'écartent pas) et à sa queue fine.

Protection[modifier | modifier le wikicode]

Bien que le faucon crécerellette soit protégé en France depuis 1981, une nette régression de la population ait été observé ces dernières années ce qui est dû au fait que les prairies sont rasées pour être remplacées par des champs. Il est assez difficile à observer ce qui est dû à deux facteurs: sa petite taille ne facilite pas la tâche aux chercheurs qui souhaitent l'observer dans son milieu naturel et le fait qu'il y en ait très peu n'aide pas beaucoup malgré les programmes de réintroduction mis en place par différents organismes. Certains résultats sont cependant encourageant, la population de ces oiseaux en Espagne augmente ce qui a un impact sur la population française qui remonte doucement ! La population d'Italie est aussi en augmentation mais celle de la Grèce et de la Macédoine sont en déclin. Le déclin de population s'explique par le manque de nourriture (de plus en plus de déforestation) et par l'usage de pesticides en grande quantité qui ont des impacts sur l'oiseau.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 8 avril 2019.
Scilab128.png Portail des oiseaux —  Tous les articles sur les oiseaux.