Faramir

« Faramir » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Faramir
Fan art de Faramir.
Fan art de Faramir.
Nom Faramir
Sexe Masculin
Yeux gris
Cheveux bruns
Famille Lignée des Intendants de Gondor
Espèce Homme
Date de naissance 2983 T. Â.
Date de décès 82 Q. Â.
Première apparition Les Deux Tours
Dernière apparition Le Retour du roi
Interprète David Wenham
voir modèle • modifier

Faramir est un personnage du légendaire de J. R. R. Tolkien, présent dans Le Seigneur des anneaux. C'est le deuxième et dernier fils de l'Intendant du royaume de Gondor Denethor II, et le frère cadet de Boromir.

Il se marie avec la Dame Éowyn de Rohan.

Origine du nom[modifier | modifier le wikicode]

Contrairement à de nombreux autres personnages du Seigneur des anneaux, l'étymologie du nom Faramir n'est précisée nulle part. On peut interpréter l'élément quenya mírë (« joyau ») comme ayant la même origine que dans le prénom de son frère Boromir. Cependant, le début laisse les philologues perplexes. On peut le rattacher à l'élément sindarin phar, qui signifie « suffisant ». Faramir serait donc le « joyau suffisant », ce qui peut être un clin d'œil à la relation chaotique qu'il entretient avec son père.

Famille[modifier | modifier le wikicode]

Faramir est le fils de Denethor II, l'Intendant du Gondor, et de la princesse Finduilas de Dol Amroth ; il descend donc de Númenoréens (les Hommes du Gondor étaient les descendants des Númenoréens restés fidèles aux Valar) par son père et sa mère ; mais il descend aussi d'Elfes, car les Hommes de Dol Amroth étaient métissés avec des Elfes. C'est également le frère cadet de Boromir, qu'il admire beaucoup.

Dans Le Seigneur des anneaux[modifier | modifier le wikicode]

Enfance[modifier | modifier le wikicode]

Faramir naît en 2983 T. Â., soit cinq ans après la naissance de son grand frère Boromir. L'année suivante, en 2984, son père Denethor devient Intendant de Gondor.

Sa mère, la princesse Finduilas de Dol Amroth, meurt en 2988. Après cela, Denethor se renferme sur lui-même et devient sombre et froid. Boromir, l'aîné, est de tempérament impulsif, et aime la guerre, contrairement à Faramir, plus doux. Très tôt, Denethor II affiche clairement une préférence pour Boromir. Cependant, les deux frères ne sont pas jaloux l'un de l'autre, et leur relation reste admirable.

Défense d'Osgiliath[modifier | modifier le wikicode]

En juin 3018 T. Â., Sauron envoie ses armées conquérir la ville gondorienne d'Osgiliath. Boromir, Capitaine du Gondor, emmène ses troupes repousser les Orques du Mordor, et Faramir vient avec lui. Au début, les deux frères enchaînent les exploits ; mais les Orques, aidés des Haradrim, sont bien supérieurs en nombre et les défenseurs Gondoriens se font massacrer. Seuls quatre d'entre eux, dont Boromir et Faramir, parviennent à repasser le fleuve Anduin, et en coupent tous les ponts pour arrêter l'avancée de leurs poursuivants.1

Rêve prémonitoire[modifier | modifier le wikicode]

La veille de l'assaut final, Faramir fait un étrange rêve ; ce poème, dicté par une voix mystérieuse, lui apparaît :

« Cherche l'épée qui fut brisée :
À Imladris elle se trouve ;
Des conseils seront pris
Plus forts que les charmes de Morgul.
Un signe sera montré
Que le Destin est proche,
Car le Fléau d'Isildur se réveillera,
Et le Semi-homme se dressera. »

Il refait ce rêve à plusieurs reprises, et Boromir le fait aussi une fois. Intrigués, les deux frères demandent conseil à leur père, Denethor II ; celui-ci consent seulement à leur dire qu'Imladris est le nom donné par les Elfes à la demeure d'un grand sage, dans le nord. Faramir comprend immédiatement l'enjeu et demande à son père l'autorisation de partir ; mais Boromir, qui sait que la route est pleine de dangers et craignant pour son frère, part à sa place ; Denethor ne le laisse partir qu'à contrecœur.

Défense de l'Ithilien[modifier | modifier le wikicode]

L'Ithilien, où Faramir part avec sa compagnie.

Faramir reste donc pour défendre le Gondor. Avec une petite armée, il part pour l'Ithilien, alors dominé par le Roi-Sorcier d'Angmar, le Capitaine des Nazgûl. Là, il combat secrètement et espionne les agissements du Roi-Sorcier.

Alors en route, il voit, flottant sur l'Anduin, une barque elfique dans laquelle il voit le corps de son frère. Il comprend alors qu'il est mort, et récupère seulement le cor de Boromir et le fait porter à son père.

Rencontre avec Frodon[modifier | modifier le wikicode]

Au cours de son service en tant que Capitaine du Gondor, il voit soudain les deux Hobbits Frodon Sacquet et Sam Gamegie2. Tout en restant caché, il les espionne, et reconnaît en eux les Semi-hommes dont parlaient ses rêves. Faramir finit par se montrer aux hobbits et se présente, puis ceux-ci font de même, et Faramir leur pose des questions sur eux ; ils lui révèlent qu'ils sont partis de Fondcombe, et qu'ils sont en route vers le Mordor. Apprenant cela, Faramir leur demande ce que Boromir est devenu, puis leur avoue qu'une nuit, il a vu, dans une barque, le corps de son frère. Frodon et Sam, ignorant le triste destin de Boromir, se montrent surpris3.

Faramir leur pose aussi des questions sur le Fléau d'Isildur, mais Frodon évite habilement le sujet. Faramir comprend qu'il s'agit d'un sujet important, et, par mégarde, Sam avoue que le Fléau d'Isildur a été l'objet de la tentation de Boromir, et qu'il a tenté de le prendre à Frodon. Faramir les rassure à ce sujet en leur jurant qu'il ne s'emparerait pas de l'Anneau, et regrette de ne pas être parti à Fondcombe à la place de son frère, car, plus sage, il n'aurait pas été tenté.

Peu après, Gollum, qui guidait les deux Hobbits, se jette dans la fontaine d'Henneth Annûn, qui est interdite d'accès. Les hommes de Faramir veulent le tuer, selon la coutume ; mais Frodon s'interpose, et Faramir le fait prisonnier mais le laisse en vie.

Finalement, Faramir donne des armes et des vivres aux deux Hobbits, puis les laisse partir, non sans les avoir mis en garde contre Gollum. Frodon et Sam partent donc en direction du Mordor4.

Siège de Minas Tirith[modifier | modifier le wikicode]

Le lendemain du départ de Frodon, Faramir envoie ses hommes à Osgiliath pour défendre la ville contre les troupes de Sauron, puis part lui-même avec trois soldats à Minas Tirith. Là, il trouve son père et le magicien Gandalf, et leur raconte en détails sa rencontre avec les deux Hobbits sans parler de l'Anneau. Denethor est furieux qu'il les ait laissés partir ; dans sa colère, il dit qu'il souhaiterait que les places de ses deux fils soient échangées, et que Boromir soit toujours en vie5.

Le lendemain, Faramir repart pour Osgiliath pour repousser les Orques de Sauron qui attaquent encore une fois. Cette fois-ci, la ville tombe entre les mains du Roi-Sorcier d'Angmar, le Capitaine des Nazgûl ; Faramir reste derrière pour superviser le repli, mais une flèche l'atteint et le blesse gravement. Le prince de Dol Amroth fait une sortie avec ses chevaliers et peut sauver Faramir, qui reste inconscient6.

Lorsqu'il est ramené à Minas Tirith, Denethor II le voit et croit qu'il est mort. Il devient fou, et ordonne la construction d'un bûcher funéraire dans lequel il compte se brûler avec Faramir. Le Hobbit Peregrin Touque, ayant vu Faramir respirer, le dit à Denethor mais celui-ci ne veut rien entendre. Désespéré, Peregrin (dit « Pippin ») court alerter le garde Beregond et Gandalf ; Beregond désobéit aux ordres pour courir à Faramir, tandis que Gandalf revient avec Pippin et éteint presque entièrement le bûcher. Denethor, refusant d'admettre le fait que Faramir soit en vie, se jette dans le feu7.

La bataille des Champs du Pelennor se termine par une victoire décisive du Gondor, grâce à l'intervention des cavaliers du Rohan8.

Rencontre avec Éowyn[modifier | modifier le wikicode]

Représentation d'Éowyn.

Soigné par Aragorn avec de l'athelas (une plante dotée de pouvoirs de guérison), Faramir reprend vite conscience mais, encore convalescent, il doit rester sous la garde des médecins. Minas Tirith se vide de soldats, qui partent avec Aragorn (que tous désormais considèrent comme le roi), le prince Imrahil de Dol Amroth, Gandalf et Éomer, le nouveau roi du Rohan (son oncle, Théoden, ayant été tué pendant la bataille des Champs du Pelennor).

Dans les jardins de la Maison de la Guérison, il rencontre la Dame Éowyn de Rohan, sœur d'Éomer et nièce du défunt roi. Ayant secrètement participé à la bataille, elle a été gravement blessée par le Roi-Sorcier d'Angmar, mais a réussi à tuer ce dernier. Profondément touché par sa beauté et son chagrin, il tombe amoureux d'elle.

Cependant, la jeune femme repousse ses avances, car elle aime Aragorn pour sa beauté et son courage. Mais, au fil du temps, Éowyn réalise qu'elle aime Faramir, jusqu'à finalement l'épouser9.

Couronnement d'Aragorn[modifier | modifier le wikicode]

Représentation d'Aragorn.

Lorsque les troupes gondoriennes et rohirrims reviennent victorieuses de la bataille de la Porte Noire, après la chute définitive de Sauron, Faramir épouse Éowyn et abdique de ses fonctions d'Intendant en faveur d'Aragorn, l'héritier légitime du royaume de Gondor. Celui-ci se fait couronner, puis rend à Faramir sa fonction d'Intendant et le nomme également Prince d'Ithilien et Seigneur d'Emyn Arnen.

En tant qu'Intendant du Gondor, il supervisera la destruction de la cité maléfique de Minas Morgul, et participera à l'extermination des derniers Orques encore en vie.

Faramir aura un fils avec Éowyn, Elboron, qui lui succédera en tant qu'Intendant. Dans les appendices du Seigneur des anneaux, Tolkien parle d'un petit-fils de Faramir nommé Barahir, mais rien ne permet de dire si Barahir est le fils d'Elboron.

Faramir meurt en 82 T. Â., âgé de 120 ans.10

Évolution du personnage[modifier | modifier le wikicode]

Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Faramir ne devait pas exister
Initialement, Faramir n'était pas censé exister. Il n'apparaît que dans des versions tardives de Tolkien sous le nom de Falborn, et est d'abord censé être un cousin de Boromir. Ce n'est que lorsque Tolkien envisage la mort de Boromir et son passage dans une barque sur l'Anduin, qu'il imagine la phrase : « C'était Boromir, mon frère mort » ; Falborn devient donc le frère de Boromir et abandonne son nom pour celui de Faramir11.

Analyse[modifier | modifier le wikicode]

Faramir est un personnage beaucoup plus doux que son frère Boromir. Il est également plus sage ; J. R. R. Tolkien le considère comme une représentation de lui-même à travers le récit du Seigneur des anneaux. Dans Le Retour du roi, Faramir évoque une « vague de ténèbres » qui s'abattra sur la Terre du Milieu ; cette « vague » est en fait un rêve fait par Tolkien à plusieurs reprises, car la Seconde Guerre mondiale s'approchait à grands pas à cette époque. De plus, la relation que Faramir a avec la guerre rappelle celle que J. R. R. Tolkien partageait avec les combats ; l'écrivain avait effectivement participé à la Première Guerre mondiale, lors de la bataille de la Somme — ce qui lui laisse un souvenir désagréable des combats, qu'il laisse paraître à travers le personnage de Faramir.

Adaptations[modifier | modifier le wikicode]

David Wenham, qui interprète Faramir dans la trilogie de Peter Jackson.

Tout comme Le Seigneur des anneaux, Faramir a été adapté au cinéma de nombreuses fois :

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. (fr) Eleglin et Linadriel, Faramir, Les Archives de Gondor, 25 décembre 2008.
  2. Les Deux Tours, chap. IV
  3. Les Deux Tours, chap. V
  4. Les Deux Tours, chap. VI
  5. Le Retour du roi, chap. IV
  6. Le Retour du roi, chap. V
  7. Le Retour du roi, chap. VI et VII
  8. Le Retour du roi, chap. VIII
  9. Le Retour du roi, livre VI chap. V
  10. (fr) Faramir, Tolkiendil.
  11. Christopher Tolkien, The War of the Ring, p. 145-149
L’œuvre de J. R. R. Tolkien
Livres
Le Hobbit (1937)  • Le Lai d'Aotrou et Itroun (1945)  • Feuille, de Niggle (1945)  • Le Fermier Gilles de Ham (1949)  • Le Retour de Beorhtnoth, fils de Beorhthelm (1953)

Le Seigneur des anneaux (1954-1955)  • Les Aventures de Tom Bombadil (1962)  • The Road Goes Ever On (1967)  • Smith de Grand Wootton (1967)  • L'Album de Bilbo le Hobbit (1974)  • Lettres du Père Noël (1976)  • Le Silmarillion (1977)  • Contes et légendes inachevés (1980)  • Monsieur Merveille (1982)  • Histoire de la Terre du Milieu (1983-1996)  • Mythopoeia (1988)  • Roverandom (1998)  • Les Enfants de Húrin (2007)  • The History of The Hobbit (2007)  • La Légende de Sigurd et Gudrún (2009)  • La Chute d'Arthur (2013)  • L'Histoire de Kullervo (2015)  • Beren et Lúthien (2017)  • La Chute de Gondolin (2018)

Films
Terre du Milieu

Valinor • Tol Eressëa • Númenor • Utumno • Angband • Gondolin • Nargothrond • Gondor (Minas Tirith • Osgiliath • Minas Morgul • Orthanc • Dol Amroth) • Arnor (Arthedain • Cardolan • Rhudaur) • Rohan (Edoras • Gouffre de Helm) • Mordor (Barad-dûr • Montagne du Destin) • Eriador • Rhovanion • Forodwaith • Rhûn • Angmar (Carn Dûm • Mont Gundabad) • Dol Guldur • Forêt Noire • Dale • Esgaroth • Erebor • Moria • Comté (Hobbitebourg) • Fondcombe • Ravenhill

Ainur
Eru Ilúvatar • Valar (Manwë • Morgoth) • Maiar (Balrog • Istari)
Races
Hommes (liste) • Elfes (liste) • Nains (liste) • Hobbits (liste) • Orques (liste) • Trolls • Ents • Aigles • Dragons
Communauté de l'Anneau
Frodon Sacquet • Sam Gamegie • Meriadoc Brandebouc • Peregrin Touque • Article de qualité.svg Aragorn • Gandalf • Legolas • Gimli • Article de qualité.svg Boromir
Personnages
Anárion • Arachne • Arwen • Azog • Baie d'Or • Bard • Beleg • Beren Erchamion • Bilbon Sacquet • Bolg • Celeborn • Celebrimbor • Celegorm • Círdan • Curufin • Dáin II • Denethor II • Durin • Ecthelion de la Source • Elendil • Elrond • Eöl • Éomer • Éowyn • Faramir • Fëanor • Finarfin • Fingolfin • Fingon • Finrod • Finwë • Frodon Sacquet • Galadriel • Glaurung • Golfimbul • Gollum • Gríma • Gripoil • Huor • Húrin • Idril • Isildur • Lúthien • Maedhros • Maeglin • Nazgûl • Orodreth • Radagast • Roi-Sorcier d'Angmar • Saroumane • Sauron • Smaug • Sylvebarbe • Théoden • Thingol • Thorin • Thranduil • Tom Bombadil • Tuor • Túrin • Turgon
Objets
Anneaux de pouvoir • Anglachel • Anneau unique • Glamdring • Narsil • Orcrist
Langues
Sindarin • Quenya • Westron • Adûnaic • Khuzdul • Rohirique • Noir parler
Chronologie
Années des Arbres • Premier Âge • Second Âge • Troisième Âge • Quatrième Âge
(Pour modifier le modèle : voir ici).
Portail de la fantasy —  Littérature, cinéma, jeux vidéo...
Portail de la littérature —  Tous les écrivains et poètes, romans et romanciers, BD et bédéistes…
Escudo Mordor.svg Portail de la Terre du Milieu —  Tous les articles sur l’univers de J. R. R. Tolkien.