Maison de Guise

« Maison de Guise » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Famille de Guise)
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries des ducs de Guise.

La Maison de Guise est une famille noble originaire de Lorraine. Plusieurs de ses membres ont eu un rôle majeur en France au XVIe siècle. Pendant les Guerres de Religion, les Guise sont des membres importants du parti catholique, alors opposé aux protestants.

Cette famille est issue de René II de Lorraine (1451-1508), duc de Lorraine de 1473 à 1508. Le duché de Lorraine se situe à l'époque dans le Saint-Empire romain germanique, donc en dehors de la France. René II a plusieurs fils ; l'ainé, le duc Antoine Ier, lui succède en 1508 et gouverne la Lorraine jusqu'à sa mort en 1545.

Les Guises en France[modifier | modifier le wikicode]

Les frères cadets d'Antoine Ier s'installent en France.

  • Claude de Lorraine (1496-1550), deuxième fils de René II et premier duc de Guise, reçoit le duché de Guise. Il épouse Antoinette de Bourbon, une descendante du roi Louis IX.
  • Jean de Lorraine-Guise (1498-1550), frère de Claude et ami de François Ier de France, est nommé cardinal.

Soutiens fidèles des souverains français[modifier | modifier le wikicode]

Claude de Guise est le père de 12 enfants dont :

Sous le règne d'Henri II, François de Guise est un chef militaire de l'armée royale française ; il remporte des victoires sur les armées de Charles Quint, puis sur les Anglais auxquels il reprend Calais.

De 1559 à 1560, le roi François II laisse le gouvernement de la France à François de Guise et son frère le cardinal Charles de Lorraine, qui sont les oncles de sa femme Marie Stuart.

François de Guise est assassiné en 1563 par Poltrot de Méré, un protestant.

Adversaires des rois de France[modifier | modifier le wikicode]

François de Guise a plusieurs enfants de son épouse Anne d'Este, dont :

  • Henri de Guise dit le Balafré1 (1550-1588)
  • Catherine-Marie de Lorraine (1552-1596), mariée au duc de Montpensier. Catholique et ligueuse convaincue, elle soutient ses frères.
  • Charles, duc de Mayenne (1554-1611)
  • Louis, cardinal de Lorraine (1555-1588)

Pendant les Guerres de Religion, Henri de Guise remporte plusieurs victoires sur les Protestants. En 1584, le dernier frère du roi Henri III de France meurt et, le roi n'ayant pas d'enfant, la couronne doit revenir au protestant Henri de Navarre, son plus proche parent. Henri de Guise s'oppose alors au roi de France et au souverain de Navarre (« Guerre des trois Henri ») et il devient le chef de la Ligue catholique.

Henri III doit fuir Paris après la Journée des barricades en 1588. Henri de Guise, très populaire auprès des Parisiens, entre alors triomphalement dans la ville. Pour essayer de trouver un accord, Henri III convoque alors les États généraux à Blois, auxquels participent Henri de Guise et son frère le cardinal Louis de Lorraine. Le duc de Guise est assassiné par la garde rapprochée du roi (les Quarante-cinq) dans une salle du château de Blois, et son frère le cardinal de Lorraine, d'abord jeté en prison, est assassiné à son tour le lendemain.

Le duc Charles de Mayenne (le seul frère survivant) devient alors le chef de la Ligue et s'oppose au roi protestant Henri IV. Battu à plusieurs reprises par l'armée du roi, il se rallie en 1595 à Henri IV.

Déclin de la famille[modifier | modifier le wikicode]

À la mort de Henri de Guise, ses fils sont encore jeunes et ses descendants n'ont par la suite aucun rôle politique. Le dernier représentant de la famille, Louis Joseph de Lorraine-Guise (1650-1671), meurt sans descendance pendant le règne de Louis XIV.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 François (le père) et Henri (le fils) avaient le même surnom ; tous deux avaient une cicatrice au visage
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Arbre généalogique.jpg Portail Généalogie —  Généalogie, archives et état civil.