Faille de San Andreas

« Faille de San Andreas » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Vue aérienne de la faille de San Andreas dans la plaine de Carrizo, en Californie centrale

La faille de San Andreas est une immense faille géologique de 1 300 km de long, située en Californie. Elle est située à la jonction des deux plaques tectoniques du Pacifique et de l'Amérique.

Cette faille est la cause de fréquents séismes parfois dévastateurs, comme celui qui détruisit la ville de San Francisco en 1906. Elle est très redoutée, car elle traverse d'autres grandes villes, comme Los Angeles.

Un immense système de failles[modifier | modifier le wikicode]

Le système de failles de San Andreas s'étend sur environ 1 300 kilomètres de long et 140 kilomètres de large. Il se divise en de multiples branches de failles plus petites qui coulissent à raison de 3,4 à 5,5 cm par an. Ce système de failles produit chaque année 200 séismes notables, pouvant être ressentis par l'homme.

Le tremblement de terre de 1906[modifier | modifier le wikicode]

Le tremblement de terre du 18 avril 1906, d'une magnitude estimée à 7,8, fut le plus meurtrier de l'histoire de la Californie : il provoqua un gigantesque incendie qui détruisit une grande partie de la ville de San Francisco, causant la mort de 3 000 personnes.

Études géologiques[modifier | modifier le wikicode]

La faille de San Andreas est le phénomène géologique le plus étudié du monde. Des équipes de sismologues mesurent en permanence les plus infimes déplacements de la croûte terrestre, espérant prévoir les futures secousses telluriques.

Portail de la Californie —  Tous les articles concernant la Californie.
Portail de la géologie —  Tous les articles sur la géologie et les sciences de la Terre.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Faille de San Andreas de Wikipédia.

35°07′N 119°39′W / 35.117, -119.65