Fêtes en Tunisie

« Fêtes en Tunisie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

En Tunisie, les fêtes se présentent presque pendant toute l’année. Ce sont des occasions où le peuple tunisien célèbre ses traditions et se rappelle de son histoire ainsi que ses victoires.

Les fêtes religieuses musulmanes[modifier | modifier le wikicode]

Elles rythment l’année et leurs dates dépendent du calendrier lunaire1.

Ramadan[modifier | modifier le wikicode]

Prière de Tarawih dans la Grande Mosquée de Kairouan. Ramadan 2012

C’est le neuvième mois de l’année Hijri, au cours de ce mois, ceux qui sont appelés à jeûner ne mangent et ne boivent rien du lever du soleil jusqu’au coucher.
Après la prière de al-maghrib, les familles se réunissent et mangent devant la télé afin de regarder les feuilletons tunisiens et les émissions des jeux télévisés. Le soir et juste après la prière de Tarawih, les Tunisiens assistent à des soirées d’animation pour jouir d’écouter le Malouf qui est un chant populaire tunisien, ou les chants religieux2.

El-Hadhra Ramadan

Ils s’amusent également en mangeant des pâtisseries typiques qui s’appellent El hlou el arbi' comme Le Makroudh qui se fait avec la semoule et la pâte des dattes, et La Ghraiba qui se fait à base du pois chiche moulus et ou de la farine

L’ilet Al Kadr[modifier | modifier le wikicode]

Appelée aussi Fête de la Révélation du Coran, C’est une nuit sacrée pour les musulmans, durant laquelle, il y a ceux qui ne quittent pas les mosquées jusqu’à la prière d’El Fajr. Ils lisent le Coran et demandent la Grâce et la bénédiction d’Allah pour eux, pour leurs familles et pour tous les Tunisiens, et il y a d’autres qui profitent de cette nuit pour organiser la fête de fiançailles ou de circoncision.

Aîd el fitr[modifier | modifier le wikicode]

Carthage Land Hammamet

Aïd El Fitr ou el Aïd Sghir, C’est une fête qui marque l’arrêt du jeûne et qui dure trois jours(les trois premiers jours du mois de chawel). Pendant cette fête, les enfants mettent de jolis vêtements neufs et reçoivent la Mahba (de l’argent) de leurs familles pour acheter des jouets. Comme plusieurs familles musulmanes et surtout pendant le premier jour de l’Aïd, les Tunisiens se rendent visitent pour partager leur joie et les félicitations.

L’Aid Sghir est une occasion de divertissement pour les enfants et les jeunes tunisiens, ils vont, accompagnés de leurs parents, aux parcs d’attractions ou au zoo, non seulement pour s’amuser mais aussi pour prendre des photos de souvenirs.

Aid al Adhha ou Aid el Kbir[modifier | modifier le wikicode]

Mouton de l'aîd

C'est une fête du sacrifice célèbre le sacrifice d’Abraham Djerba, Tunisie3. Elle se déroule le 10 dhou-al-hijja de chaque année hijri4.
D’habitude, les Tunisiens achètent des moutons, quelques jours avant la fête. Les femmes se préparent d’avance en achetant les légumes et le matériel nécessaire. Elles font aussi le jus de citron. Les enfants embellissent leurs moutons avec des rubans pour faire des compétitions dans leur quartier. Le jour de l’Aïd, toute la famille se lève de bonne heure. Le père se dirige vers la mosquée pour faire la prière. Après, il se charge d’égorger le mouton. D’autres familles demandent l’aide de leurs voisins ou elles paient la personne spécialisée pour accomplir cette tâche. Les familles qui n’arrivent pas à payer la somme d’un mouton se contentent d’acheter quelques kilos de viande. Pendant cette fête, les femmes préparent des plats typiques qui se varient d’une région à une autre comme le couscous à l’osbane, la mloukhia, le tagine….Mais le mechwi (ou la viande grillée) se fait généralement dans toutes les maisons tunisiennes.

Le nouvel an Hijri[modifier | modifier le wikicode]

Couscous au kadid de Tunisie

Le 1er mouharram de chaque année Hégire5. Pendant cette fête religieuse, les Tunisiens préparent le couscous au Kadid qui est de la viande séchée stockée pour de longues périodes6, dans certaines régions et ils préparent aussi la mloukhia.

La fête de Mouled[modifier | modifier le wikicode]

Les Tunisiens et comme tous les musulmans au monde célèbrent l’anniversaire de la naissance du Prophète Mahomet, le 12 rabiaâ al awal4, les femmes préparent Assida aux zgougou, qui se fait à base de Zgougou, de la farine, du sucre et des fruits secs.
Il y a d’autres qui font Assida bidha qui coûte beaucoup moins cher et qui se fait à base de la farine, de l’huile d’olive et du sucre.

Les fêtes nationales[modifier | modifier le wikicode]

fête de la révolution

La Fête de l’Indépendance[modifier | modifier le wikicode]

Elle date depuis l’année 1956. Cette fête se déroule le 20 mars de chaque année. C’est une cérémonie où l’Etat et le peuple tunisien célèbrent la victoire de leur pays.

La fête de la République[modifier | modifier le wikicode]

Le 25 juillet et depuis l’année 1957, les Tunisiens célèbrent la Fête de la République.

La fête de la Révolution et de la Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

C’est une fête récente qui date depuis l’année 2011. Durant laquelle, les Tunisiens se rappellent des sacrifices dédiés surtout par les jeunes afin d’améliorer les conditions de vie dans leur patrie. Le 14 janvier de chaque année est un jour férié et les manifestations règnent dans toutes les villes tunisiennes.

Fête de l'Évacuation[modifier | modifier le wikicode]

Le 15 octobre de chaque année, les Tunisiens célèbrent le départ des derniers soldats français de la base de Bizerte en 19634

Les festivals internationaux[modifier | modifier le wikicode]

Le festival international de Carthage[modifier | modifier le wikicode]

C’est le festival d’art le plus important dans le pays. Il se déroule dans la cité antique de Carthage3. Au cours de ce Festival, les Tunisiens assistent à plusieurs spectacles de chant, de cinéma ou de théâtre, durant les mois de juillet-août. Ce festival accueille des chanteurs tunisiens, maghrébins, arabes, européens et internationaux très fameux.

Le festival international de Hammamet[modifier | modifier le wikicode]

Il se déroule à Hammamet et accueille des artistes de différents pays pour faire des spectacles de chant, de danse et de théâtre.

Le festival de la Médina à Tunis[modifier | modifier le wikicode]

Il se déroule en mois de Ramadan, Cet événement est consacré aux grands artistes et en même temps aux jeunes danseurs et chanteurs pour faire des concerts3. Il programme également des spectacles d’animation dans les rues de la capitale.

Le festival international du Malouf de Testour[modifier | modifier le wikicode]

Ce festival organise essentiellement des soirées pour la musique traditionnelle arabe mais il programme aussi des spectacles diversifiés et des concours. En 2017, le festival a fêté sa 51ème édition.

Les festivals régionaux de Testour[modifier | modifier le wikicode]

Le festival des grenades[modifier | modifier le wikicode]

Sa 2ème édition s’est déroulée du 12 au 15 octobre 2017. Il a lieu dans la ville de Testour, une ville historique au nord-ouest de la Tunisie, fondée par des réfugiés maures venus d'Espagne au XVIIe siècle7 Près de la Grande mosquée, les visiteurs assistent à des séances de dégustation. Ce festival aide les agriculteurs de cette région à élargir leur production et à trouver des nouveaux marchés à l’étranger tout en célébrant la récolte de ce fruit7.

Le festival de l’Orange d’Or[modifier | modifier le wikicode]

La 1ère édition était en mars 2015 à Béni khalled (C’est un rendez-vous pour découvrir les bienfaits de l’orange et d’autres agrumes et c’est une occasion pour connaître le patrimoine de cette région8

Les fêtes familiales[modifier | modifier le wikicode]

La fête de mariage[modifier | modifier le wikicode]

Dar cherait mariage

C’est une fête qui dure presque une semaine.
La mariée et les jeunes filles ou dames se teignent en henné pendant cette fête. Dans certaines régions, la fête commence par «hazzén el farch».
Les femmes déballent tout le trousseau de la mariée, décoré et orné d’avance, devant toute la famille, puis elles s’entraident au rangement dans la maison de la futur épouse. Quelques jours avant la grande fête, la mariée, ses amies et les femmes des deux familles vont au Hammam en chantant des chants traditionnels.
Après le Hammam, les deux familles et les invités se réunissent pour manger le couscous et d’autres plats typiques. Deux jours avant la dernière cérémonie, la famille de mariée organise une soirée qui s’appelle Outia, durant laquelle la mariée porte de bels habits traditionnels comme « Fouta et Blousa »
Le mari, lui il va au Hammam pendant la matinée de la grande fête. Il porte un costume ou il peut choisir de mettre un habit traditionnel comme el Jebba.
Avant d’aller chez l’esthéticienne, la mariée fait des tatouages avec le « hargous ». A la fin, les dernières festivités se font dans la salle des fêtes où les mariés, les deux familles et les invités célèbrent la grande cérémonie.

La fête de circoncision (Thour)[modifier | modifier le wikicode]

Le rite de la circoncision

Cet événement se déroule pendant plusieurs jours. Dans certaines régions, le futur jeune homme monte dans une carriole tirée par un cheval accompagné d'un groupe de musique et suivit de toute la famille. Ils se promènent dans les rues de la ville9. On prépare des pâtisseries et des plats typiques. Comme la fête de mariage, la famille et les invités se réunissent pour célébrer le futur jeune homme en écoutant de la musique. De nos jours, c’est le médecin qui fait l’acte de circoncision9.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la Tunisie —  Tous les articles sur la Tunisie.