Exécution capitale

« Exécution capitale » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Une exécution capitale est un acte de justice après une condamnation. Le tribunal a décidé de faire mettre à mort le condamné. L'exécution capitale est faite par un bourreau. Depuis 1981 la France a aboli la peine de mort sur son territoire.

Exécution capitale en France[modifier | modifier le wikicode]

Exécution de l'ex-reine Marie-Antoinette, au moyen de la guillotine, le 16 octobre 1793 à Paris

Au cours de son histoire, la France a utilisé plusieurs formes d'exécution capitale :

  • la pendaison à un gibet ou à une potence ; mise à mort réservée aux personnes d'origine roturière et peine considérée comme infamante
  • la décapitation c'est-à-dire la séparation à l'aide d'une hache, de la tête et du corps du supplicié agenouillé devant un billot. Cette mise à mort était réservée aux nobles car elle était considérée comme honorable. À partir de la Révolution de 1789, la décapitation est réalisée par l'emploi de la guillotine (la Veuve), machine préconisée par le médecin et député Joseph Guillotin
  • le bûcher où le condamné est brulé vif et aussi par suffocation sur un tas de bois auquel on met le feu (mais bien souvent le bourreau étranglait le condamné pour abréger son supplice). Ce supplice était réservé aux sorciers, aux hérétiques dénoncés et jugés par l'Église catholique
  • le bris des os des membres (supplice de la roue) et l'écartèlement : le bourreau à l'aide d'une barre de fer brisait les os des bras et des jambes du condamné vivant, puis les membres étaient séparés du corps par l'action de quatre chevaux tirant en sens inverse. Ce supplice était réservé aux régicides. Ce fut le cas de François Ravaillac qui a assassiné le roi Henri IV en 1610; ce fut aussi le cas de Robert-François Damiens qui en 1757 a donné un coup de canif au roi Louis XV.
  • la fusillade qui est une peine décidée par un tribunal militaire. Le condamné est tué par une salve de balles de fusils tirée par un groupe de soldats désignés par leurs supérieurs.

Pendant la Révolution de 1789, dans certaines villes de France comme à Nantes, les députés représentant en mission de la République française, ont ordonné des noyades collectives de prisonniers royalistes dans des bateaux que l'on coulait au milieu de la Loire.

Exécution capitale ailleurs[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la mort - Tous les articles sur la mort.