Europe (satellite)

« Europe (satellite) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Travaux
Cet article est en cours de rédaction.
L’utilisateur Lucas0231 est en train de travailler sur cet article. Merci d’éviter de le modifier pour éviter les risques de conflit de versions jusqu’à la disparition de ce message.
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Europe (homonymie).
Europe
PIA19048 realistic color Europa mosaic.jpg
Europe prise par la sonde Galileo
Diamètre : 3121 km
Température : -150°C
Période de rotation : synchrone
Période de révolution : 3 jours
Date de découverte : Galilée en 1610.
ModifierVoir modèle

Europe (appellation scientifique : Jupiter II), est l’un des satellites naturels de Jupiter. Le nom Europe (nom d’une princesse phénicienne) a été suggéré par l'historien allemand Simon Marius.
Galilée a découvert ce gros satellite le 8 janvier 1610, après en avoir découvert trois autres la nuit précédente. Ces quatre gros satellites, qui sont les pricipales lunes de Jupiter sont appelés satellites galiléens – ou lunes galiléennes. Une lune (avec un L minuscule), peut désigner un satellite naturel de n'importe quelle planète. Jupiter possède en tout 67 lunes.

Europe – appellation officielle : Jupiter II Europe, ou J II Europa (internationalement) – a un diamètre de plus de 3 000 kilomètres, c'est le quatrième plus gros satellite de Jupiter. Sa surface est composée de glace. Sa température est de -150 °C maximum. On pense que sous la couche de glace se trouve un océan d'eau liquide d'environ 90 kilomètres de profondeur, et si il y a de l'eau, la vie est possible.
On peut distinguer Europe comme un point lumineux à côté de Jupiter à l'aide d'une simple paire de jumelles (7x50 minimum).

Géologie[modifier | modifier le wikicode]

La surface d'Europe est particulièrement lisse, il n'y a aucune montagne, mais une géologie bien particulière, il y a des lignes à sa surface, il y a aussi quelques cratères d'impacts.

Lignes[modifier | modifier le wikicode]

L'un des phénomènes géologiques les plus importants d'Europe sont les lignes à sa surface, elles ressemblent à des failles. Sur Terre, la croûte terrestre flotte sur le manteau terrestre, à cause de l'activité techtonique, il y a des failles qui se forment, comme celle de San Andreas. Sur Europe, sa surface bougerait également, et formerait des reliefs simillaires, seulement, la surface ne flotterait pas sur de la roche en fusion, mais sur de l'eau à l'état liquide. Parfois, il pourrait y avoir de l'eau liquide qui remonte des failles, avec le froid, elle gèle rapidement. La couleur rouge de ces failles reste inexpliquée, il pourrait s'agir d'une forme de vie extraterrestre microscopique (microbe ou bactéries qui lui donne cette couleur.

Zoom sur les lignes d'Europe

Cratères[modifier | modifier le wikicode]

Le cratère Pwyll.

Les cratères d'impact sont rares sur Europe. L'un des cratères les plus connues d'Europe s'appelle Pwyll, avec un diamètre de 45 kilomètres, lors de l'impact, des débris ont étés éjectés à des milliers de kilomètres du lieu d'impact, formant des rayons blancs autour du cratère.

Les cratères d'Europe sont jeunes (à l'échelle géologique), entre 20 et 180 millions d'années, en comparaison, les cratères lunaires datent de 3,9 milliards d'années. Si les cratères plus anciens semblent avoir disparus, c'est probablement que la surface d'Europe est active, comme celle de la Terre.

Autres structures géologiques[modifier | modifier le wikicode]

Le cryvolcanisme est un type d'activité volcanique où les volcans ne crachent pas de la lave, mais de la glace, il semble être présent sur Europe, et pourrait être responsable de l'apparition des lignes, des geysers ont également étés détectés.

Il y a aussi des zones de chaos, où le relief est très chaotique. Nous connaissons pas le cause de ce type de relief, il pourrait êtres dues à des impacts de météorites, d'autres pensent qu'il pourrait s'agir de lacs sous terrains qui donnent naissances à ces structures en surface, ces lacs se situerait au-dessus de l'océan qui pourrait s'y trouver.

Une zone de chaos sur Europe
Europa Chaos.jpg

Un océan sous la glace, la vie est possible ?[modifier | modifier le wikicode]

Un fumeur noir, une structure géologique que l'on pourrait trouvé dans les fonds océans d'Europe.

Il est fort probable qu'il y a un océan sous la surface gelée d'Europe, tout indique en effet qu'il y a de l'eau liquide, comme les lignes et son champ magnétique qui se comporte comme si il y avait de l'eau. Malgré la distance du soleil, l'eau reste liquide car son orbite autour de Jupiter est excentrique, et que la force de gravitation de celle-ci l'étire quand Europe se rapproche, ce qui réchauffe son noyau, et fait fondre la glace. Si il y a de l'eau, une forme de vie extraterrestre est possible, il s'agirait probablement de microbes et/ou de bactérie, mais il est également possible que la vie soit plus complexe, et ressemblent même à des poissons, des crustacés ou encore des mollusques.

La vie serait bien différente que sur Terre, car si l'eau ressemble plus à celle de la Mer Morte, trop salée, seul certains organismes pourraient y survivre. Il est également pas sûr que l'eau contient de l'oxygène, mais plutôt des gaz toxiques, comme l'hydrogène sulfuré, l'eau des fonds marins terrestres contiennent justement ce gaz, et la vie s'y développe malgré tout, certaines bactéries se passent même d'oxygène, il en serait de même sur Europe. En tout cas, l'existance de vie n'est pas encore confirmée.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Europe a été découverte par l'astronome Italien Galilée en 1610 avec sa lunette astronomique. En observant la planète Jupiter, il découvre 4 points autour de celle-ci, ce sont ses quatre principaux satellites, ils reçoivent les noms respectifs de Io, Europe, Ganymède et Callisto. Europe, lui, possède le nom du fils du roi Agénor, lui même fils de Poséidon, d'après la mythologie grecque.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail des satellites naturels - Tous les articles concernant les satellites naturels