Empress of Ireland

« Empress of Ireland » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Empress of Ireland

L'Empress of Ireland est un paquebot ayant fait naufrage en 1914. Il est maintenant considéré comme une des plus grandes épaves au monde. Le naufrage eut lieu au Canada, dans la province du Québec.

Le paquebot était opérationnel depuis les débuts des années 1900. Il reliait Québec (Canada) à Liverpool (Angleterre). L'Empress of Ireland mesurait environ 167 mètres. Il avait une capacité d'environ 1 860 passagers, répartis en trois classes. Le coût de la traversée variait entre 15 à 150 dollars selon la classe des passagers.

Naufrage[modifier | modifier le wikicode]

L'Empress of Ireland a coulé à environ 11 kilomètres au Nord-est du phare de Pointe-au-Père.

Le 29 mai 1914, l'Empress of Ireland remonte le fleuve Saint-Laurent pour sa 192e traversée, avec à son bord 1 057 passagers et 420 membres d'équipage. Un brouillard épais planait sur le fleuve le jour du naufrage.

La même journée, un autre navire, le charbonnier Storstad transportant 10 400 tonnes de charbon, navigue vers Montréal pour effectuer un changement de pilote. La proue du Storstad est renforcée pour pouvoir naviguer dans les glaces. Il est lourd et solide, avec des poutres d'acier qui renforcent sa coque.

Henry Kendall, capitaine de l'Empress of Ireland.

Le Storsatd entre en collision avec l'Empress of Ireland, créant une énorme brèche dans le flanc droit de l'Empress of Ireland. L'eau s'engouffre dans le navire : celui-ci coule en 14 minutes. À peine cinq chaloupes ont eu le temps d'être descendues, et le Storstad en a envoyé quatre. Sur 1 012 victimes, 840 passagers sont morts, soit 68,5 % des personnes à bord ; 465 survivent (248 membres de l'équipage et 217 passagers). Sur 138 enfants, seulement quatre ont survécu.

Enquête[modifier | modifier le wikicode]

L'enquête a montré que le charbonnier Stordstad était responsable. Pourtant, certaines études démontrent que les deux navires auraient commis une faute de navigation. Le capitaine de L'Empress of Ireland, mort 50 ans plus tard, a emporté ce secret avec lui.

Quelques jours plus tard, 318 sacs de courrier, et 212 lingots d'argent furent récupérés. Le reste sera oublié, car la Première Guerre mondiale éclate deux mois plus tard. En 1964, des plongeurs retrouvent l'épave et plusieurs objets sont remontés : ils sont exposés au Musée canadien de l'histoire.

Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Mascotte
Peu avant la 192e traversée de l'Empress of Ireland, le 27 mai 1914. La mascotte du paquebot, un gros chat, s'est enfuie. Lorsqu'on le retrouva, le chat refusa de monter à bord du navire, se sauvant dans un hangar. Le paquebot dut partir sans le chat. Quelque temps après, le navire fit naufrage.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

  • Des témoignages de personnes ayant survécu au naufrage [1]
  • Le site d'histoire maritime de Pointe-au-Père [2]
Article mis en lumière la semaine du 25 août 2014.
Portail du Québec —  Tout sur la province du Québec !
Portail de la mer —  Tous les articles sur la mer, et le monde maritime.