Empire du Monomotapa

« Empire du Monomotapa » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le Monomotapa est un empire africain ayant existé du début du XVe siècle au milieu XVIIIe siècle . Il était installé sur le territoire de l'actuel Zimbabwe et le centre du Mozambique. Sa richesse provenait des exportations d'ivoire, de cuivre, d'esclaves et d'or vers les pays musulmans voisins de l'océan indien, mais aussi vers l'Inde ou la Chine. Ce commerce était réalisé par les commerçants arabo-musulmans. Dès le début du XVIe siècle les Portugais s'installent sur les côtes et tentent une conquête de l'intérieur (les Européens localisaient dans cette région les mines du roi Salomon , le pays d'Ophir).

Avant le Monomotapa[modifier | modifier le wikicode]

C'est dans cette région que se trouvait la cité de Grand Zimbabwe. Dès le XIVe siècle les voyageurs arabes (tels Ibn Battuta) indiquent que la côte de l'océan indien recèle de nombreux ports (dont celui de Sofala). Des marchandises venues d'Asie (Chine, Inde, Insulinde) comme la soie, les épices ou la porcelaine, sont échangées contre de l'ivoire et surtout de l'or du Monomotapa (on estime qu'au XVe siècle, chaque année près de 10 tonnes d'or étaient produites dans la région). Dans la première moitié du XVe siècle, les Chinois organisèrent sept expéditions maritimes sur les côtes africaines riveraines de l'océan indien.

Origines du Monomotapa[modifier | modifier le wikicode]

Population du Monomotapa. Gravure vers 1680

Le nom de la région provient des mots Mwene Mutapa' qui signifiaient Seigneur des terres conquises. D'après les récits locaux, dans la première moitié du XVe siècle, Nyatsimba Mutota, un prince de Zimbabwe, est envoyé dans le nord du royaume pour y découvrir de nouvelle mines de sel. Il conquiert alors des terres au dépens des peuples Shonas. Il fonde la ville de Zvongambe sur les rives du fleuve Zambèze.

Son successeur Matope agrandit le territoire soumis à sa domination toujours au dépens des Shonas. Un empire nait alors avec des terres directement dirigées par l'empereur et des royaumes vassaux qui conservent leurs souverains et leurs traditions (en particulier l'animisme et culte des ancêtres). L'empereur se réserve l'exclusivité du commerce extérieur avec le monde arabe (Yémen), indien et indonésien. L'islam progresse lentement.

L'arrivée des Portugais[modifier | modifier le wikicode]

La côte maritime (avec des plaines salubres) disposent de bons relais sur la route maritime vers les Indes (ouverte en 1498 par l'expédition de Vasco de Gama). Les Portugais installent des comptoirs commerciaux et des points de ravitaillement à Sofala et Kilwa. en 1516. Mais pour avoir le droit de s'établir ils doivent verser un droit d'entrée et un tribut à l'empereur (taxe de 50% du prix des importations). Leur situation est néanmoins instable puisque régulièrement ils sont massacrés.

Mais l'attrait de l'or et l'idée que la région est le site des mines d'or du roi Salomon poussent les Portugais vers l'intérieur des terres. Dès 1561, un religieux jésuite parvient à convertir au catholicisme l'empereur. Ce qui déclenche la colère des commerçants musulmans. Faisant volte face l'empereur fait exécuter le missionnaire. Les Portugais saisissent l'occasion pour se lancer dans la conquête territoriale. En 1568 ils parviennent à s'emparer de la région des mines d'or et des parcours des éléphants (pour l'ivoire). Décimés par les maladies il doivent renoncer à leurs conquêtes mais restent bien implantés sur les côtes. De ce fait ils contrôlent le commerce extérieur du Monomotapa et l'empereur doit composer avec eux.

En 1629, l'empereur tentent d'expulser les Portugais. Il échoue. Les Portugais le détrône et le remplace par un souverain fantoche. Celui-ci autorise les Portugais à installer où ils veulent des comptoirs commerciaux et le droit d'accès aux mines d'or. Pour affaiblir le pouvoir les Portugais soutiennent des factions rivales qui se disputent l'empire. Les royaumes vassaux en profitent pour se rendre indépendants (c'est le cas au XVIIe siècle des Rozwis qui fondent le royaume Butwa) et commercent directement avec les Portugais. Le trafic des esclaves vident la région d'une partie de sa population, les mines d'or sont en fin de production.

En 1692, les Rozwi et les Portugais luttent pour imposer leur candidat au trône impérial. Les Rozwi parviennent à contrôler la région des mines d'or du Manyika. En 1759, une dernière guerre de succession voit la disparition du pouvoir impérial réduit à un royaume (Karanga) qui survivra jusqu'en 1917.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

http://www.ac-strasbourg.fr/fileadmin/pedagogie/histoiregeographie site académique de Strasbourg sur les royaumes africains. Bibliographie.

Vikiliens pour compléter sur l'histoire de l'Afrique au Moyen Âge[modifier | modifier le wikicode]


Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...