Empire du Mali

« Empire du Mali » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Extension maximum supposée de l'empire du Mali

L'empire du Mali est un État africain qui a existé entre les XIIIe et XIVe siècles en Afrique de l'ouest. Il était composé de territoires s'étendant de l'océan Atlantique à la grande boucle du Niger, c'est-à-dire sur l'est de la Guinée, le Sénégal, une grande partie du Mali et le sud de la Mauritanie. Sa capitale est difficile à localiser, certains historiens la situent dans l'est guinéen à Niani, d'autres pensent que la capitale était itinérante. Fondé par les Mandingues (ou Malinkés) l'empire du Mali est un grand producteur et exportateur d'or vers l'Afrique du Nord musulmane et l'Europe. Sa période la plus prospère est le XIVe siècle.

Création de l'empire du Mali par Soundiata Keita[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire de l'empire du Mali, est connue par les écrits de géographes ou voyageurs arabes qui ont parcouru ou recueilli des informations sur la région du XIIe siècle au XIVe siècle. Les légendes locales maliennes ou les chroniques rédigées par les lettrés installés dans la boucle du Niger au XVIe siècle, sont également une source de renseignements. Pour le moment les recherches archéologiques n'ont fourni que des résultats peu probants.

L'empire du Mali a été fondé au début du XIIIe siècle par le mandingue Soundiata Keita. Le mot Mali provient d'un mot mandingue qui signifie « hippopotame » , ce qui fait référence à la légende de la mort du roi Soundiata Keita qui se serait noyé dans la rivière Sankarani (en Guinée de l'est). Les habitants de la région appellent leur pays Manden.

Soundiata Keita, est le fils de Naré Maghann Konaté roi du Kiri (en Guinée). Il est né vers 1190. Fils de la seconde épouse du roi, il nait handicapé, mais retrouve l'usage de ses jambes à l'âge de sept ans. À la mort de son père en 1218, il doit s'exiler avec sa mère et ses sœurs, pour échapper aux persécutions de son frère ainé devenu roi.

Mais Soumaoro Kanté, roi du Sosso (région de Koulikoro au Mali) s'empare des différents royaumes de la région et y fait régner la terreur. Les Mandingues font appel à Soundiata Keita pour organiser la riposte. Vers 1230, Soundiata unit toutes les tribus malinkées (mandingues). En 1235, il vainc Soumaoro Kanté et est proclamé moussa, c'est-à-dire roi des rois. Il fonde alors l'empire du Mali. En 1240, Soundiata Keita attaque l'empire du Ghana, détruit sa capitale et intègre le pays dans son empire, ce qui lui permet de s'emparer des riches gisements d'or du Bambouk (au Sénégal)

L'empire du Mali[modifier | modifier le wikicode]

L'empire est en fait un regroupement de différents royaumes, soumis à l'autorité de l'empereur le moussa. Le roi est assisté d'un vizir (premier ministre) et d'un conseil des anciens. Il n'y a pas de règles de succession au trône, soit le fils soit le frère du roi défunt devient roi).

Selon la tradition des Mandingues, ce serait Soundiata Keita qui aurait organisé la société mandingue en clans. Il aurait créé 16 clans d'hommes libres (dont font partie les membres de sa famille), 4 clans de griots, 5 clans maraboutiques et cinq clans d'artisans. Pour que ces clans vivent pacifiquement ensembles Soundiata Keita a mis au point un système d'assistance amicale entre les clans (système dit de la parenté de plaisanterie). C'est à cette époque qu'aurait été mise en place la charte du Manden, qui rejette l'esclavage, déclare l'égalité entre les hommes, refuse la guerre...

Les Mandingues sont des cultivateurs, ils confient leurs troupeaux au Peuls qui sont des éleveurs. L'empire bénéficie des riches gisements d'or du Bambouk (déjà exploités pendant l'empire du Ghana). Le Mali commerce avec l'Afrique du Nord à travers le Sahara. Les villes de Tombouctou, Djenné sont des villes commerçantes prospères

La noblesse mandingue est islamisée mais admet la coexistence avec l'animisme qui reste fort parmi les paysans.

Histoire de l'empire du Mali[modifier | modifier le wikicode]

Représentation du roi Kankou Moussa sur une carte européenne datant de 1375

L'empire du Mali dure environ trois siècles. Il y aura plusieurs dizaines de souverains successifs. Dix sept sont connus entre 1255 et 1400 : leur règne ne dépasse pas vingt ans, certains ne règnent qu'un an. Ils sont généralement des successeurs de Soundiata Keita.

Le plus célèbre d'entre eux est Kankou Moussa (appelé aussi Moussa Moussa ou encore Kouta Moussa). Il règne de 1312 à 1327. C'est un grand bâtisseur (il fait construire la mosquée de Tombouctou) et attire de nombreux savants arabes sur les rives du Niger. Il est surtout connu pour le fabuleux pèlerinage qu'il fait à La Mecque à partir de 1324. Pendant son voyage, il répand de grandes quantités de poudre d'or (on parle de plus de dix tonnes), ce qui va déstabiliser pour une dizaine d'années l'économie des régions qu'il traverse.

Vikiliens pour compléter sur l'histoire de l'Afrique au Moyen Âge[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Afrique - Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...
Icone chateau.png Portail de l'Histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine