Edward Kienholz

« Edward Kienholz » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Interior view of The Beanery, œuvre d'Edward Kienholz exposée au Stedelijk Museum (Amsterdam).

Edward Kienholz est un artiste, sculpteur, peintre et artiste d'installation américain, né le 23 octobre 1927 à l'État de Washington et mort le 10 juin 1994 en Idaho (au Etats-Unis). Il appartient au mouvement artistique du pop art.

Il commence ses études au Whithworth Collège puis dans les universités de Whitworth et de l'État de Washington. Il ne fait pas d'études artistiques et se lance dans plusieurs métiers très différents (comme imprésario d'une troupe de danseurs, étalagiste, représentant en aspirateurs...). Il s'installe ensuite à Los Angeles à l'âge de 26 ans.

C'est en 1954 qu'il commence à créer des œuvres faites à partir de morceaux de bois, de clous et de panneaux, qu'il peint de couleurs violentes avec un balai. Deux ans plus tard, il bâtit une galerie où il exposera des artistes d'avant-garde. A partir de 1956 environ, il arrête de faire des peintures abstraites et entreprend des installations environnementales (constituées de vêtements, de meubles récupérés, de photographies, ou même de chiffons, de caoutchoucs, de fils de fer, d'instruments médicaux...). C'est en assemblant tous ces constituants qu'il exprime ses ressentis sur la guerre, la violence, l'exclusion sociale et raciale. Par exemple, à la réponse de nombreuses demandes pour que l'avortement soit légalisé, il réalise une pièce appelée "l'opération illégale" où l'on peut voir le corps d'une femme dans un sac de toile rempli de ciment attachée à un chariot de supermarché. Autour d'elle sont placés des seaux, des instruments chirurgicaux, et des pots rouillés... Cette œuvre est tellement violente qu'il n'y a pas son équivalent dans l'art contemporain.

Kienholz obligeait l'Amérique des années 1960-1970 à se regarder en face, et elle ne lui pardonnera pas : il est interdit d'exposition dans les institutions culturelles. Il décide alors de quitter les Etats-Unis et s'installe en Europe où de grandes expositions lui seront consacrées. Une exposition de ses œuvres a eu lieu en 1977 au Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou. Il finira par s'associer avec Nancy Reddin Kienholz.

Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.