Vikidia 128px.png
Logo-lilo.png
Communauté  • Livre d'or
Contribuer, diffuser, rejoindre l'association, faire des recherches, ou regarder une vidéo ; il existe de nombreuses façons de soutenir Vikidia.

Louis de Saint-Simon

« Louis de Saint-Simon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Duc de Saint-Simon)
Aller à : navigation, rechercher
Le duc de Saint-Simon.
Manuscrit des Mémoires de Saint-Simon, conservé à la Bibliothèque Nationale de France (BNF).

Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon est un noble français, né le 16 janvier 1675 à Paris et mort le 2 mars 1755 à Paris.

Il est connu pour être l'auteur de Mémoires, qui décrivent les personnages et les évènements de la Cour du roi Louis XIV et de la période de la Régence.

Débuts et famille[modifier | modifier le wikicode]

Louis de Saint-Simon est l'unique enfant de Claude de Rouvroy, duc de Saint-Simon et de sa seconde épouse Charlotte de L'Aubespine. Dans sa jeunesse, il entame une carrière militaire et participe aux guerres menées par Louis XIV (siège de Namur, bataille de Neerwinden). En 1695, il épouse Marie Gabrielle de Durfort, dont il a trois enfants : Charlotte (1696), Jacques Louis (1698-1746) et Armand (1699-1754). Il quitte l'armée en 1702.

Carrière politique[modifier | modifier le wikicode]

Saint-Simon est un ami du neveu du roi, le duc Philippe d'Orléans (le futur Régent), et aussi du duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV. Celui-ci devient en 1711 le successeur direct du roi après la mort de son père le Grand Dauphin, mais il meurt prématurément l'année suivante.

Lorsque Louis XIV meurt en 1715, son arrière-petit-fils Louis XV n'a que cinq ans. Philippe d'Orléans fait annuler le testament du roi qui l'écarte de la Régence, puis il se fait nommer Régent par le Parlement ; Saint-Simon fait partie du Conseil de régence. De 1721 à 1722, il est ambassadeur auprès du roi Philippe V d'Espagne, il est chargé de négocier le double mariage de Louis XV avec Marie-Anne d'Espagne (fille de Philippe V), et du prince Louis d'Espagne avec Louise Élisabeth d'Orléans (fille du Régent). Saint-Simon quitte la Cour de France après la mort du Régent, en 1723.

Œuvre littéraire[modifier | modifier le wikicode]

Il réunit alors des notes et des documents, et commence à écrire la version définitive de ses Mémoires en 1739 ; le manuscrit, conservé à la Bibliothèque Nationale de France, contient 2 800 grandes pages d'une écriture serrée. Sa femme meurt en 1743. En 1746, Saint-Simon rédige un Parallèle des trois premiers rois Bourbons où il compare les règnes d'Henri IV, de Louis XIII et de Louis XIV. Il achève ses Mémoires en 1749.

La première édition complète des Mémoires est parue en 1830 (« après une génération ou deux », comme le souhaitait Saint-Simon.)

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • Saint-Simon, Mémoires, tome I et tome II, Folio/Gallimard
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…