Livre d'or
Livre d'or

les bavardagesdemande d'article
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Dresde

« Dresde » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La Frauenkirche, église luthérienne.

Dresde (en allemand Dresden) est une ville d'Allemagne, de 480 000 habitants, capitale de la Saxe.

Dresde est implantée au bord de l'Elbe, au sud de la grande plaine de l'Allemagne du nord.

Dresde est connue comme ville de culture, dotée de monuments et musées prestigieux de peinture, objets d'art et porcelaines, qui lui ont valu le surnom de « Florence sur l'Elbe ».

Panorama des terrasses de l'Elbe. À gauche, l'Albertinum et la Frauenkirche ; au centre, le château royal et l'église catholique de la Cour ; à droite, le pont Auguste et l'opéra de Semper.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

La vieille ville de Dresde, avec la Frauenkirche. Photographie ancienne en couleurs, 1916.

Le Siècle des Lumières[modifier | modifier le wikicode]

Le grand essor de Dresde a eu lieu au XVIIIe siècle, sous l'impulsion du prince-électeur de Saxe Auguste le Fort, qui embellit ou reconstruisit tout le centre monumental de la ville.

Puis la ville continue à se développer au XIXe siècle, avec l'opéra de Semper, les quartiers commerçants du centre-ville, le chemin de fer, les ponts et les diverses industries.

Destruction de la ville en 1945[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Bombardement de Dresde.

Le centre historique de la ville fut presque entièrement détruit à la fin de Seconde Guerre mondiale, du 13 au 15 février 1945, par les bombardements aériens de la Royal Air Force et de l'aviation américaine.

En deux vagues successives, 650 000 bombes incendiaires furent larguées sur la ville, tuant un nombre encore indéterminé d'habitants (on a avancé des chiffres oscillant de 25 000 à 300 000 morts).

L'opéra, le château royal, le palais du Zwinger furent détruits ou très endommagés, et le dôme de la Frauenkirche (église luthérienne) s'effondra quelques jours plus tard. Toute la partie centrale de la ville, entre le château et la gare centrale, a été anéantie.

Reconstruction[modifier | modifier le wikicode]

Période de la RDA[modifier | modifier le wikicode]

Le centre-ville du temps de la DDR, en 1982.

Après la guerre, le régime communiste de la RDA fait des efforts considérables pour reloger la population et redonner vie au vieux centre historique.

Les façades du château, les délicates sculptures du Zwinger, l'Opéra de Semper sont patiemment reconstitués dès les années 1950-60.

Des immeubles en barres remplacent les maisons d'autrefois.

Depuis la réunification de 1990[modifier | modifier le wikicode]

Dès l'été 1990, un comité est constitué pour la réédification de la Frauenkirche, laissée à l'état de ruine. Les travaux avancent vite, et l'église est réinaugurée en 2004.

D'autres monuments sont également reconstitués, et les chefs-d'œuvre artistiques peuvent reprendre leur place dans un ensemble de bâtiments reconstruits ou rénovés.

Il est maintenant question de remplacer les façades austères des grands ensembles de l'époque de la RDA par des constructions offrant l'aspect des anciens immeubles du XIXe siècle.

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Château royal et église catholique de la Cour
Cour intérieure du Zwinger et porte de la Couronne.
Opéra de Semper et statue d'Auguste le Fort

Monuments[modifier | modifier le wikicode]

Château royal et église catholique de la Cour[modifier | modifier le wikicode]

La restauration du château résidentiel des électeurs de Saxe avait été entreprise en 1986 par la RDA, puis elle a été reprise à un rythme plus rapide depuis 1990, pour s'achever en 2013. La construction du château a été commencée au XVe siècle, avec des agrandissements jusqu'au XIXe siècle.

L'église catholique de la Cour, construite de 1739 à 1751 dans un style baroque, à côté du château, avait perdu sa couverture en 1945. Elle a été reconstruite dès les années 1960.

Zwinger[modifier | modifier le wikicode]

Le palais du Zwinger a été édifié de 1711 à 1728 par l'architecte Matthäus Daniel Pöppelmann dans le style baroque, comme un lieu de fêtes royales et d'expositions artistiques. Il a été reconstitué après la Seconde Guerre mondiale, avec sa porte de la Couronne, inspirée de la couronne royale de l'électeur de Saxe. La galerie attenante, construite en 1850, est due à Gottfried Semper : restaurée, elle abrite à nouveau les collections de peintures.

Frauenkirche[modifier | modifier le wikicode]

La Frauenkirche (église Notre-Dame) est l'église protestante luthérienne la plus importante de Dresde. Elle a été construite de 1723 à 1743 dans le style baroque par l'architecte Georg Bähr, à la place d'un ancien édifice roman. Son dôme s'était écroulé quelques jours après les bombardements de 1945. Des fonds pour sa reconstruction ont été recherchés dès 1990, puis une étude architecturale a été entreprise pour une reconstruction à un rythme accéléré avec des moyens modernes. Les pierres anciennes ont été réemployées chaque fois qu'il a été possible : elles se distinguent des neuves par leur couleur plus sombre. Aujourd'hui, son dôme élancé s'élève à nouveau à 91 m au-dessus du sol.

Opéra de Semper[modifier | modifier le wikicode]

Un premier opéra fut construit par l'architecte Gottfried Semper à partir de 1838, puis, après un incendie, rebâti avec encore plus de faste à partir de 1871. Il a été reconstitué après 1945, avec un intérieur modernisé.

Musées[modifier | modifier le wikicode]

Les musées sont aujourd'hui regroupés en une vaste collection nationale, répartie entre le Château (Schloss), avec la fameuse Voûte verte (Grünes Gewölbe) qui présente des curiosités et des objets précieux, le Zwinger (galerie de peinture) et l'Albertinum, consacré aux œuvres modernes.

Galerie de peinture du Zwinger (Gemäldegalerie Alte Meister)[modifier | modifier le wikicode]

Cette galerie des anciens maîtres présente des peintres jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.

Galerie Neue Meister[modifier | modifier le wikicode]

La galerie des nouveaux maîtres présente des peintures à partir du début du XIXe siècle.

Environs[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 28 février 2011.
  • Meissen (Meißen), en aval de Dresde, ville industrielle et fabriques de porcelaine de Saxe ;
  • Château de Pillnitz, résidence d'été des électeurs de Saxe, dans le goût chinois ;
  • La Suisse saxonne, petit massif montagneux avec belvédère dominant l'Elbe ;
  • Château de Königstein, forteresse défendant la vallée de l'Elbe en amont de Dresde.

Sources, liens[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.

51° 03′ 00″ N 13° 44′ 00″ E / 51.05, 13.733333