Drame bourgeois

« Drame bourgeois » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Denis Diderot, auteur et théoricien du drame bourgeois

Le drame bourgeois est un genre théâtral né au XVIIIe siècle, dont l'écrivain des Lumières, Denis Diderot définit les principales caractéristiques dans deux de ses ouvrages, Le fils Naturel et Le Paradoxe du comédien. Ses auteurs principaux ont été Beaumarchais et Diderot. Ce genre est un mélange de deux autres genres : la comédie et la tragédie. Les personnages du drame bourgeois sont, comme son nom l'indique, des bourgeois c'est-à-dire des personnes plus riches que les paysans, artisans et ouvriers mais moins hauts placés sur l'échelle sociale de l'époque que les nobles.

Caractéristiques du drame bourgeois[modifier | modifier le wikicode]

Le drame bourgeois s'oppose aux principes du classicisme: les textes sont donc écrits en prose, non en vers, et la règle des trois unités n'est pas respectée :

  • il n'y a pas d'unité de lieu, pas de lieu unique, donc la pièce change de décors ;
  • l'unité de temps n'est pas, elle non plus, respectée et la pièce ne se déroule donc pas sur une seule journée ;
  • l'unité d'action est quant à elle respectée, il n'y a donc qu'une seule grande intrigue principale.

Décors[modifier | modifier le wikicode]

Les pièces se déroulent dans le décor d'une maison bourgeoise, bien meublée mais différente des sublimes palais dans lesquels se déroulaient les tragédies. Ce décor a pour avantage d'être familier au spectateur puisqu'à l'époque une grande partie du public était bourgeoise et donc vivait dans le cadre représenté sur scène tandis qu'une autre partie y travaillait en tant que domestique. Le décor est réaliste (en perspective).

Intrigue[modifier | modifier le wikicode]

Les intrigues sont contemporaines du XVIIIe siècle ; il s'agit de problèmes de famille (mise en valeur des liens familiaux) ; avec des scènes de la vie matérielle comme les mariages ou les procès. Cela renforce le réalisme de la pièce, le spectateur pouvant s'identifier aux personnages.

Objectifs[modifier | modifier le wikicode]

Le drame bourgeois vise à émouvoir et à apporter une morale philosophique au spectateur. Il s'agit d'un mélange des registres pathétiques (le héros sera menacé de graves malheurs), comique et romanesque (découvertes et retrouvailles extraordinaires), qui va faire pleurer puis rire le spectateur. La pièce va se terminer sur une fin heureuse, le plus souvent un mariage. L'auteur donne une grande importance aux émotions, notamment à l'amour et cherche tantôt à provoquer la critique du spectateur face à la situation du personnage, tantôt l'attendrissement.

Le jeu des acteurs[modifier | modifier le wikicode]

Pour faire ressentir des émotions au public, le jeu des acteurs se doit d'être le plus réaliste possible. La pantomime est un jeu muet, qui permet d'exprimer les sentiments, les idées du personnages par l'intermédiaire de gestes et d'attitudes, sans l'usage de la parole. Elle est caractéristique du drame bourgeois.

Exemples de drames bourgeois[modifier | modifier le wikicode]

  • Le fils naturel, Diderot, 1757
  • Edward Moore, Le Joueur, 1753
  • La mère coupable, Beaumarchais, 1792

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail du théâtre —  Tous les articles sur le théâtre et les arts de la scène.