Dou Shou Qi

« Dou Shou Qi » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Dou Shou Qi
Le plateau et la disposition obligatoire des pièces
Le plateau et la disposition obligatoire des pièces
Création
Introduction
Matériel Plateau 7x9
Seize pions
Nombre de joueurs 2
âge visé 7 ans et plus
Type
Hasard Non
Stratégie Oui
Habileté physique Non
voir modèle • modifier


Le Dou shou qi, appelé en français jeu du combat des animaux ou jeu de la jungle, est un jeu de plateau traditionnel chinois popularisé en France sous le nom erroné Xou dou qi.

Les origines de ce jeu remonteraient au cinquième siècle1 et il serait inspiré du xiangqi, variante chinoise des échecs2. Bien que difficile à se procurer en Europe, il est assez aisé à construire par soi-même. Les deux joueurs contrôlent chacun huit pions représentant des animaux plus puissants les uns que les autres avec l'objectif de placer l'un de leurs pions sur la case tanière adverse.

Règles[modifier | modifier le wikicode]

But du jeu[modifier | modifier le wikicode]

Pour remporter la partie, les joueurs ont simplement comme objectif de placer un animal sur la tanière adverse ou bien de capturer la totalité des animaux ennemis3, des règles rendant le jeu abordable pour les plus jeunes.

Cases[modifier | modifier le wikicode]

La tanière de chaque joueur est située au milieu de la rangée la plus reculée du camp du joueur ; ce dernier ne peut pas placer d'animal dessus. Elle est toutefois protégée par trois pièges : quand un animal ennemi se retrouve sur un de vos pièges, vous pouvez le capturer avec n'importe quel animal.

On trouve entre les deux camps deux rivières, constituées de six cases, qui interdit à la majorité des animaux de se déplacer dessus (voir ci-dessous). Toutes les autres cases n'ont pas d'effet particulier.

Pièces[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'une pièce se place sur une case occupée par un animal ennemi, l'animal le plus fort éjecte son adversaire du jeu. En cas de rencontres entre animaux identiques, celui qui a avancé sur la case occupée l'emporte. Il y a toutefois deux exceptions : le rat, pièce la plus faible de ce jeu, peut éliminer l'éléphant, pièce la plus forte, à condition d'attaquer en premier (comme avec des pièces de grade égal), et si une pièce est actuellement placée dans un piège ennemi, elle peut être capturée par n'importe quelle pièce adverse.

Force Nom français Nom chinois
8 Éléphant 象 (xiàng)
7 Lion 獅 (shī)
6 Tigre 虎 (hǔ)
5 Panthère/léopard 豹 (bào)
4 Loup 狼 (láng)
3 Chien 狗 (gǒu)
2 Chat 貓 (māo)
1 Rat/souris 鼠 (shǔ)

Déplacements[modifier | modifier le wikicode]

Chaque animal a le droit de se déplacer d'une case verticalement ou horizontalement. Il y a évidemment quelques spécificités : ainsi, le rat est le seul animal à pouvoir se déplacer sur les rivières de la même manière que sur la terre ferme4, le rendant invulnérable à quoi que ce soit excepté le rat adverse. Toutefois, le rat ne peut attaquer l'éléphant adverse directement à la sortie d'une rivière.

Par ailleurs, le tigre et le lion sont capables de sauter par-dessus les rivières, verticalement ou horizontalement, et de capturer une pièce ennemie égale ou inférieure se trouvant sur leur point de chute, à la seule condition qu'il n'y ait pas de rat dans la rivière sautée.

Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Article connexe[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Dou Shou Qi », sur www.taiji-grenoble.com, 2005 (page visitée le 27 juillet 2018)
  2. « Dou Shou Qi », sur www.ancientchess.com (page visitée le 27 juillet 2018)
  3. « Jeu du combat des animaux », sur fr.wikipedia.org, version du 27 juillet 2018
  4. « Dou Shou Qi », sur www.pousseurdebois.fr (page visitée le 28 juillet 2018)
Portail des loisirs —  Le sport, les jeux, les spectacles.
Portail de la Chine — Tous les articles sur la Chine.