Don gratuit

« Don gratuit » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Pendant l'Ancien Régime (XVIe-XVIIIe siècles) le don gratuit était une contribution volontaire que le clergé catholique versait au roi de France. La somme était votée pour cinq années par l'Assemblée du clergé. Le montant n'était pas libre mais fixé par le roi.

Le qualificatif de gratuit indique que le clergé considérait qu'il n'était pas tenu de le verser car selon la mentalité de l'époque, le clergé concourrait par ses prières au bon fonctionnement du royaume.

Dans les 70 années qui précédèrent la Révolution de 1789, d'après les calculs du Contrôleur général des finances Necker, le clergé catholique français aurait versé environ 288 millions de livres tournois (soit 2,7 % des revenus du Trésor royal). À la fin de l'Ancien régime le clergé collectivement disposait d'immenses revenus et propriétés, même s'il avait des charges lourdes comme le système scolaire et les hôpitaux dont il assurait la plus grande partie du fonctionnement.

On donnait aussi le nom de don gratuit à l'impôt volontaire que les assemblées des États provinciaux votaient à un rythme bisannuel ou trisannuel en faveur du trésor royal.

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...