Rochers Liancourt

« Rochers Liancourt » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Dokdo)
Aller à : navigation, rechercher
Dokdo/Takeshima/Rochers Liancourt

Les Rochers Liancourt, Dokdo (en coréen : 독도) ou Takeshima (en japonais : 竹島) sont deux îlots appartenant à la Corée du Sud mais revendiquées par le Japon. Ils sont situés entre la partie sud-ouest de la mer du Japon (appelée mer de l'Est par les Sud-Coréens), les îles Ulleungdo et Oki. Le navire français « Liancourt » a été le premier à les découvrir à l'est de la Corée en 1849, d'où le nom donné aux rochers par la communauté internationale afin de rester neutre dans le conflit entre la Corée du Sud et le Japon.

Depuis que Choi Duk-deok y a résidé pour la première fois en mars 1965, environ 40 personnes ont vécu, y compris Kim Seong-do, 35 gardes de Dokdo, 2 gestionnaires de phares, etc. Depuis l’introduction d'une desserte touristique, environ 2 millions de personnes sud-coréennes ont visité l'île par esprit de patriotisme pour symboliquement repousser l'envahisseur japonais.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les Rochers Liancourt ont été une terre coréenne avant la colonisation japonaise. Pendant la colonisation japonaise, ils sont devenus Takeshima et ont appartenu au Japon, la Corée étant une terre annexée japonaise. Sur le traité de San Fransisco, tous les pays, la Corée et les îles de tous ont été mises. Ce traité dit que le Japon capitule et libère toutes les terres prises. Mais les rochers ne sont pas mentionnés. L'appartenance de l'île à la Corée du Sud ou au Japon reste un sujet de discorde épineux dans les relations entre les deux pays. La Corée du Nord revendique également ce territoire.

Portail de la Corée du Sud —  Tous les articles sur la Corée du Sud
Flag of Japan.svg Portail du Japon - Tous les articles concernant le Japon.