Doctrine Jdanov

« Doctrine Jdanov » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Timbre émis en URSS en l'honneur d'AndreÏ Jdanov

La doctrine Jdanov a été présentée par Andreï Jdanov, idéologue du régime soviétique, le 30 juillet 1947, à l'occasion de la réunion en Pologne de tous les chefs des partis communistes d'Europe. Sont représentés l'URSS, l'Italie, la France, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie et la Yougoslavie). Cette doctrine s'oppose à la doctrine Truman, proposée par le président des États-Unis Harry Truman le 12 mars 1947, théorie qui visait à répondre à l'expansion communiste après la Seconde Guerre mondiale.

La doctrine Jdanov affirme que le monde est désormais divisé en deux camps adverses. Le camp du socialisme (mené par l'URSS), est celui de la démocratie et de la paix. Le camp de l'impérialisme (mené par les États-Unis) est celui du fascisme et de la guerre. Ce discours marque le début de la guerre froide du côté communiste.

Extrait du discours de Jdanov :"C'est aux partis communistes qu'incombe le rôle historique de se mettre à la tête de la résistance au plan américain d'asservissement de l'Europe. S'ils restent fermes sur leurs positions, s’ils ne se laissent pas influencer par l’intimidation et le chantage, s’ils se comportent résolument en sentinelles de la paix durable et de la démocratie populaire, de la souveraineté nationale, de la liberté et de l’indépendance de leur pays, s’ils savent, dans leur lutte contre les tentatives d’asservissement économique et politique de leur pays, se mettre à la tête de toutes les forces disposées à défendre la cause de l’honneur et de l’indépendance nationale, aucun des plans d’asservissement de l’Europe ne pourra être réalisé. »

Les communistes doivent considérer les États-Unis comme leur ennemi commun et principal. Dès le mois de juin, un article de La Pravda de Moscou, quotidien qui est le journal officiel du parti communiste de l'URSS, désigne comme des "ennemis de classe" les partis socialistes et ceux de la gauche non-communiste. Ces derniers étant attachés à la démocratie libérale, c'est à dire aux multipartisme et aux élections libres, sont considérés comme des relais de l'impérialisme américain dans les pays où ils existent. L'union électorale des partis de gauche, type "front populaire", est donc rejetée. Cela va aboutir à l'élimination de ces partis démocratiques des coalitions d'Union nationale où depuis 1944-1945 ils cohabitaient avec les partis communistes, ces derniers s'emparant alors de la totalité du pouvoir. Les pays sous la domination soviétique renoncent à l'aide américaine proposée le 5 juin 1947, par le plan Marshall, c'est le cas le 10 juillet pour la Tchécoslovaquie.


Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.
Coat of arms of the Soviet Union.svg Portail de l'Union soviétique - Tous les articles concernant l'URSS.
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.