Djikoroni Para

« Djikoroni Para » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Dans la cour de l'école

Djikoroni Para est un quartier de Commune IV à Bamako (Mali).

Ecole Capitaine Mamady Sylla[modifier | modifier le wikicode]

Située au sein du Camp-Para de Djicoroni, l’école Capitaine Mamady Sylla est une école publique crée en 1991. Son premier Directeur était Malik Traoré. Aujourd’hui il comprend trois groupes scolaires A, B et C pour le premier Cycle et deux groupes scolaires I et II pour le second Cycle. Les salles de classes sont au complet. Il y a des latrines pour chaque école.

LES ELEVES DE L'ECOLE


La rivière Woyowayan Kô

La rivière Woyowayan Kô[modifier | modifier le wikicode]

Le Woyowayan kô est une "célèbre" rivière située dans le quartier de Djicoroni-Para à Bamako (Mali). D’ une longueur d’environ 4 km, il prend sa source dans les collines de Lafiabougou et fini sa course dans le fleuve Niger.

Cette rivière historique a vu une bataille nommée la bataille de Woyowayan kô livrée le 2 Avril 1982 au Mandé. Cette bataille fait partie des opérations militaires françaises de conquête de l’Afrique de l’Ouest, opposant les troupes coloniales françaises conduites par Borgnis Desbordes à l’armée de l’Almamy Samory Touré, souverain qui s’était taillé un vaste empire dans cette région.

Pendant la saison des pluies, certaines personnes y pratiquent la pêche et y trouvent différentes sortes de poissons.

Et pendant les saisons propices, les maraîchers y cultivent différentes sortes de produits agricoles. On y rencontre des parcelles de laitue, de mantes, et biens d’autres légumes destinés à la consommation en familiale ou à la vente aux marchés. Il est favorable aussi à des arbres fruitiers qui bordent ses côtes comme des bananiers, des manguiers et parfois des fruits sauvages comme le saba, d1es baies sauvages et bien d’autres.   

Amadou Djicoroni

Amadou Djicoroni[modifier | modifier le wikicode]

Né le 13 juillet 1929 à Niafounké, Amadou Seydou Traoré connu sous le nom d’Amadou Djicoroni a occupé plusieurs postes au Mali. Il a effectué ses études primaires à l’école rurale de Bamako-Coura (actuel groupe scolaire Mamadou Konaté). C’est là que son Directeur et maître Mamadou Konaté lui attribue le sobriquet « Amadou Djicoroni » pour le distinguer d’un autre Amadou Traoré qui résidait à Bamako-Coura. Abba pour les intimes, logeait chez son père qui était agent administratif de l’institut Marchoux, la célèbre léproserie de Djicoroni-Para. C’est à l’école normale de Katibougou qu’il obtient le Brevet de l’enseignant en 1948. Sa carrière d’instituteur débute en 1949 à l’école de la Poudrière de Bamako. C’est ensuite que commence ça carrière politique. Il commence à militer dans la Jeunesse de l’Union soudanaise RDA. Il est cumulativement Directeur  Général de la Librairie Populaire du Mali (1961-1968) de l’Imprimerie Nationale (1966-1968), des Editions Populaires  du Mali qui se transforme en EDIM (Editions Imprimeries du Mali) et enfin de l’OCINAM (Office Nationale du Cinéma) jusqu’au coup d’Etat du 19 novembre 1968. Depuis 2002 il cesse la politique au sein d’un parti et ne s’occupe plus que de la librairie, des recherches, d’écriture et d’édition.

Il décède le dimanche 4 septembre 2016 à la suite d’une maladie à l’hôpital du Point G. 

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Combat_de_Djicoroni https://afribone.com/?Guerre-du-sable-a-Djicoroni-Para
Portail du Mali —  Tous les articles sur le Mali.