Discussion:Wahhabisme

Aller à : navigation, rechercher

Bonjour,

L'alcool, le tabac et la musique sont interdits par le sunnisme, pas seulement par le wahhabisme.


Alcool[modifier le wikicode]

Le Coran a interdit progressivement l'alcool : le premier verset à avoir été révélé à propos de l'alcool est celui-ci : « Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent. […] » (Coran 16/67). Dans ce verset, nous constatons la manière précise avec laquelle le Coran indiqua à travers la comparaison entre les bons aliments et les boissons enivrantes le fait que ces dernières ne font pas parties des bons aliments, au contraire. Ensuite, la conscience des musulmans les poussa à demander une plus grande clarification à ce sujet et 'Umar ibn al-Khattâb dit : « Ô Allah, indique-nous une position claire concernant l'alcool. » Allah révéla alors (sens du verset) :

« Ils t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : "Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens ; mais dans les deux, le péché est plus grand que l'utilité." […] » (Coran 2/219)

Le Coran expliqua ainsi que l'alcool était plus néfaste que bénéfique. Cela incita un grand nombre de croyants à le délaisser. Après avoir préparé un peu plus les âmes, le Coran voulut mettre un terme à l'addiction des gens à l'alcool et interdit aux musulmans de prier en état d'ébriété et dit (sens du verset) : « Ô les croyants ! N'approchez pas de la Salât alors que vous êtes ivres […] » (Coran 4/43) Enfin, l'ordre final d'Allah de ne pas approcher l'alcool vint lorsqu'Il dit (sens du verset) :

« Ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées (culte polythéiste), les flèches de divination (voyance, horoscope, etc.) ne sont qu'une abomination, œuvre du Diable. Écartez-vous-en, afin que vous réussissiez. » (Coran 5/90)

Tabac[modifier le wikicode]

Le tabac, rapporté lors de la découverte de l'Amérique, a été interdit lorsque les scientifiques ont constaté son danger pour la santé. Par analogie avec l'alcool, mais aussi car il faut prendre soin de son corps en Islam, car le Musulman n'est que locataire de son corps qui apartient à Allah et il est interdit de se suicider, même lentement.

Musique[modifier le wikicode]

Quant à la musique, pour l'islam sunnite (qui représente environ 90 % des musulmans1), la musique est interdite par Allah2.

La musique est interdite par les quatre écoles juridiques sunnites :

* L'école hanafite[modifier le wikicode]

Abou Tayeb Al Tabari a dit : « Abou Hanifa détestait la musique et comptait le fait d'écouter de la musique parmi les péchés. »3

* L'école malikite[modifier le wikicode]

D'après Ishaq Ibn 'Issa, j'ai questionné l'imam Malik Ibn Anas concernant ce que permettait les gens de Médine concernant la musique, il a répondu : « Pour nous ce sont les pervers qui font cela. »4

* L'école chafiite|chafi'ite[modifier le wikicode]

Ibn Jawzi a dit : « L'imam Ash-Shâfi'î a mentionné dans son livre Adab Al Qada que lorsqu'un homme persiste à écouter de la musique, alors son témoignage n'est plus accepté et il n'est alors plus une personne de droiture. »5

* L'école hanbalite[modifier le wikicode]

Abdallah, le fils de l'imam Ahmed Ibn Hanbal, a dit : j'ai interrogé mon père concernant la musique, il a dit : « La musique fait pousser l'hypocrisie dans le coeur, cela ne me plait pas. »6

Exception[modifier le wikicode]

Il est recommandé aux petites filles d'utiliser un tambour et de chanter lors des mariages et lors des deux fêtes religieuses (Aïd el-Kebir et Aïd el-Fitr), même si cela est entendu par les femmes et les hommes, à conditions de les paroles ne contiennent aucun interdit religieux.

Notes[modifier le wikicode]

  1. http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/sunnisme/94575 Selon le Larousse « Réunissant environ 90 % de la communauté musulmane, le sunnisme se présente comme la voie moyenne de la religion musulmane entre le chiisme et le kharidjisme. »
  2. Il y aura parmi ma communauté des gens qui considéreront comme licites la soie, l’alcool et les instruments de musique. Ce hadith est rapporté et commenté par Boukhari. Il porte le numéro 5590. Selon Al-Albani : Les quatre écoles juridiques sont d’accord sur le caractère illicite de tous les instruments de musique. (Extrait de As-Sahiah1/145). Selon Ibn Taymiya : La fabrication d’instruments de musique est interdite. (Al Madjmou’ 22/140). Il a également dit : Les instruments de musique tels que les instruments à six cordes doivent être détruits selon la majorité des docteurs en droit islamique. C’est la position de Mâlik ibn Anas et est la plus célèbre des deux opinions attribuées à Ahmad. (Al Madjmou’ 28/113). Allah dit dans le Coran (sourate 31 ; verset 6) : « Et parmi les hommes, il y en a certains qui, dépourvus de science, achètent des discours plaisants, afin d’égarer (les gens) hors du chemin d’Allah et pour se moquer de Ses versets. Ceux-là subiront un châtiment humiliant. » Ibn Abbas dit que le mot « Lahw » signifie la chanson ; Mujâhid dit que ce mot signifie tambour (Tafsir d’Ibn Kathir 21/40). Hassan al-Basrî dit : ce verset a été révélé à propos de la musique et des flûtes. (Tafsir d’Ibn Kathir 3/451).
  3. Al Muntaqa Al Nafis Min Talbis Iblis de Ibn Al Jawzi ; page 300
  4. Al Amr Bil Ma'rouf Wa Nahi 'Anil Mounkar de l'imam Abou Bakr Al Khalal n°169
  5. Al Muntaqa Al Nafis Min Talbis Iblis de Ibn Al Jawzi ; page 302, voir également Al Oum de l'imam Ash-Shâfi'î ; volume 7, page 518
  6. Al Amr Bil Ma'rouf Wa Nahi 'Anil Mounkar de l'imam Abou Bakr Al Khalal n°168

Il serait donc souhaitable de corriger l'article.

Bien à vous

Le problème est que l'article prétend que c'est le wahhabisme qui interdit l'alcool, le tabac et la musique. Alors que que ces interdits sont antérieurs de plus d'un millénaire dans le sunnisme qui est le courant largement majoritaire de l'Islam (dont fait partie le courant que l'on appelle le wahhabisme). Bref, l'article laisse penser au lecteur que seule une minorité récente respecte ces interdits alors que c'est une obligation pour les sunnites dès les premières années de l'islam (sauf pour le tabac qui n'existait pas, mais c'est une autre histoire...)