Discussion:Armée romaine au combat

Aller à : navigation, rechercher

LE suovetaurile, ce n'est pas le sacrifice du taureau hein.

Conformément à son étymologie, c'est un triple sacrifice : porc (sus), mouton (ovis) et taureau (taurus).


Mais effectivement, c'est bien par le sacrifice du suovetaurile que l'armée était purifiée au départ et au retour de campagne.