Diatomée

« Diatomée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une planche des Formes artistiques de la nature d'Ernst Haeckel, 1906.

Les diatomées sont des micro-algues unicellulaires que l'on trouve partout dans les milieux aquatiques, mais plus particulièrement dans les eaux froides, qu'elles soient douces ou salées.

Morphologie[modifier | modifier le wikicode]

Elles mesurent de 2 μm (ou µ : micron, millième de millimètre) pour les plus petites, à 1 mm pour les plus grandes.

Leur particularité est d'être enveloppées d'un squelette externe (ou exosquelette) fait à partir de silice, le frustule (wp).

Les formes pélagiques sont un constituant majeur du phytoplancton. Environ 100 000 espèces sont répertoriées.

Observation au microscope[modifier | modifier le wikicode]

Les diatomées ont été mentionnées pour la première fois en 1703 par le savant néerlandais Antoni van Leeuwenhoek (1632-1723), grâce à un microscope de son invention. Avec le perfectionnement de cet instrument tout au long du XVIIIe siècle, une quinzaine de diatomées sont identifiées avant 1800. Mais c'est au cours du XIXe siècle que se développent les connaissances sur les diatomées : en 1832, le biologiste allemand Christian Gottfried Ehrenberg (wp) (1795-1876) publie un ouvrage illustré décrivant 144 espèces de diatomées. Des milliers d'autres sont découvertes au cours du siècle.

Les enveloppes siliceuses des diatomées fossiles ont des formes géométriques extraordinaires, qui constituent un des plus beaux sujets observables au microscope : certaines sont circulaires, d'autres sont en forme de bâtonnets, de polygones, de mandorle (wp)s...

Ce phytoplancton siliceux est à l'origine de la formation du silex.

Portail de la botanique —  Tous les articles sur la botanique