Défrichement

« Défrichement » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les défrichements en Europe occidentale entre les XIe et XIVe siècles. La forêt (en vert) diminue considérablement de superficie.

Le défrichement est la destruction plus ou moins complète d'une forêt ou d'un espace herbeux afin de le transformer en terrain cultivable.

Les premiers défrichements forestiers ont été faits par les paysans du néolithique qui ont ainsi ouvert les premières clairières de cultures dans les forêts des régions tempérées ou méditerranéennes.

Pendant l'Antiquité, la poursuite de ses défrichements et le surpâturage dans les régions méditerranéennes a souvent conduit à une dégradation irréversible de la végétation forestière, qui se transforme alors en garrigue et en maquis. Le couvert végétal disparu n'ayant plus de rôle protecteur les couches superficielles sol sont emportées par le ravinement sur les pentes exposées aux fortes pluies d'automne ou d'hiver.

À partir du XIIe siècle, en Europe occidentale les défrichement ont pris une grande ampleur. Les marais, les landes et les forêts ont fourni de nouvelles terres pour faire face à l'augmentation de la population, qui dispose d'outils efficaces pour défricher.

Le défrichement d'une partie de la forêt dense, qui est souvent incomplet, (les arbres ne sont le plus souvent qu'élagués et les troncs restent en terre ce qui permet une régénération rapide du couvert forestier), est une des techniques agricoles utilisées par les paysans traditionnels des régions tropicales pour pouvoir disposer d'un espace cultivable pendant deux ou trois années consécutives.

À la fin des années 1950, en URSS afin d'accroître la production agricole (alors que le recours à plus d'outillage ou d'engrais devenait plus difficile sur les terres déjà exploitées), le gouvernement communiste a lancé l'opération des terres vierges. On a ainsi mis en culture des millions d'hectares de terres qui n'avaient jamais été cultivées car elles étaient de qualité médiocre. Le plus souvent les terres ont été gagnées sur la Taïga aux sols très pauvres (les podzols). Le résultat n'a pas été à la hauteur des espoirs.

Friches brûlées pour cultiver le sol. Photogrphie prise au Panamá

Depuis les années 1980, dans certains pays tropicaux comme le Brésil ou l'Indonésie on fait des défrichements considérables et quasiment totaux qui attaquent la forêt dense et causent de graves dégâts écologiques. Le but est de pouvoir cultiver du soja ou du palmier à huile afin de satisfaire les éleveurs de bétail ou les industriels de l'agro-alimentaires des pays riches.

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'agriculture —  Accédez au portail sur l'agriculture.