Déclaration des quatre articles

« Déclaration des quatre articles » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La Déclaration des quatre articles est un texte voté en 1682 par l'assemblée du clergé catholique français. Elle a pour but de réduire le plus possible l'autorité du pape dans les questions d'organisation du clergé catholique français. Elle a cessé d'être appliquée après le compromis de 1693 entre le roi Louis XIV et le pape Innocent XII.

Jacques Bénigne Bossuet en 1698

En 1678, au moment de l'affaire de la régale, le roi Louis XIV entre en conflit avec le pape Innocent XI. En riposte à la politique royale, le pape ne nomme plus d'évêques, et provoque ainsi une grave crise religieuse en France.

En riposte, le roi pousse le clergé catholique à voter la déclaration des quatre articles, qui s'appuie sur une tradition française, le gallicanisme. Cette tendance du clergé français est une méfiance vis à vis de l'autorité du pape et de sa volonté d'intervenir dans les affaires de l'Église catholique en France. Un des principaux artisans de la rédaction de la déclaration est Bossuet, évêque de Meaux et précepteur du Dauphin (fils aîné de Louis XIV).

Le premier article proclame l'indépendance des souverains vis-à-vis du pape, du moins dans les affaires temporelles (celles qui ne concernent pas les croyances). Le second article réaffirme l'autorité des conciles sur le pape (théorie défendue par le concile de Constance au moment du Grand schisme d'Occident). Le troisième article affirme que l'organisation du clergé français doit être maintenue comme elle existe jusqu'alors. Le quatrième article proclame que les conciles peuvent réformer les décisions des papes, même en matière de croyance.

Le roi exige que la déclaration soit acceptée et signée par les membres du clergé en place. Elle doit être enseignée dans les séminaires où sont formés les futurs prêtres catholiques.

La déclaration sera retirée en 1693 après accord entre le roi et le pape.

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...