Culture en terrasses

« Culture en terrasses » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La culture en terrasses est un des moyens permettant de cultiver les pentes des collines ou de montagnes. Pour cela il faut aménager les pentes en y construisant des terrasses horizontales qui sont étagées et soutenues par des murets de pierres ou par des levées de terre.

Cette technique permet d'éviter le ruissellement des eaux de pluies qui est fréquent sur les pentes dénudées par les labours ou le travail du sol. Cela permet d'éviter l'érosion des sols qui entraine la terre utile dans le bas des pentes où elle s'accumule ou bien est évacuée par les cours d'eau. Cela permet aussi une meilleure infiltration de l'eau tombée, ce qui est favorable pour les plantes cultivées.

Pour soutenir la terre aplanie il faut construire un soubassement. Celui-ci peut être un mur de pierres sèches procédé fréquent quand les pentes sont très prononcées. Cela permet également de réaliser des planches plus étroites et donc de les multiplier pour augmenter l'espace agricole. Les murets de pierre accumulent la chaleur solaire pendant la journée et peuvent la restituer pendant la nuit. Cela permet de cultiver des plantes plus favorablement (plus la planche est étroite plus la terre ou l'air ambiant se réchauffent, ce qui utile dans la culture de hautes montagne comme dans les Andes).

Dans le cas de pentes peu accentuées on peut réaliser un talus de terre que l'on enherbe ou qu'on recouvre de petites pierres. Mais cet espace est perdu pour la culture.

Les cultures en terrasses sont pratiquées dans la plupart des régions montagneuses de la terre, et sous tous les climats qui permettent l'agriculture.

La construction et l'entretien de terrasses demandent une main-d'œuvre abondante, les régions sont donc généralement très peuplées. Mais l'étroitesse des terrasses et la difficultés de passer de l'une à l'autre gène voire interdit l'utilisation du matériel agricole moderne. L'agriculture peut cependant y être intensive (c'est le cas dans les rizières asiatiques).

L'étroitesse et la difficulté d'accès des terrasses gênent l'utilisation du matériel agricole moderne, ce qui conduit à l'abandon de ce type de culture dans certaines régions (c'est le cas dans la région des Cévennes en France).

Portail de l'agriculture —  Accédez au portail sur l'agriculture.
Portail de la montagne —  Tous les articles concernant montagnes et collines.