Cuisine allemande

« Cuisine allemande » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Serveuse à l'Oktoberfest (fête de la bière), à Munich.

La cuisine allemande correspond aux spécialités gastronomiques de l'Allemagne.

Contrairement à un cliché répandu, la cuisine allemande est bien meilleure et bien plus équilibrée et variée que l'on ne le croit : les Allemands ne mangent pas que des saucisses et ne boivent pas que de la bière... mais il est vrai qu'ils en consomment beaucoup !

Les repas[modifier | modifier le wikicode]

Les Allemands mangent plus tôt que les Français.

Le petit-déjeuner (Frühstück)[modifier | modifier le wikicode]

Le petit-déjeuner allemand (Frühstück) est pris vers 6 h 30 (contre environ 7 h 30 en France). On y trouve des petits pains traditionnels (Brötchen), de la confiture (Marmelade), du jus d'orange (Orangensaft). Dans le sud de l'Allemagne (ainsi qu'en Suisse et en Autriche), on boit souvent un jus de fruits (pomme, le plus souvent) mélangé avec de l'eau (Apfelsaftschorle), ainsi que des crêpes épaisses (Pfannkuchen).

D'authentiques saucisses de Francfort, avec bretzel et moutarde.

Le déjeuner (Mittagessen)[modifier | modifier le wikicode]

Il commence généralement par un potage, suivi d'un plat principal de viande ou de poisson, toujours accompagné de salade (laitue, concombre, chou râpé).

Les gens pressés, qui travaillent, se contentent souvent de Bratwurst (saucisses grillées, comme les saucisses de Thuringe, accompagnées d'un petit pain) ou de saucisses de Francfort vendues dans la rue dans une assiette en carton et accompagnées d'un bretzel.

On peut boire de la bière (Bier) à midi mais, de manière générale, on évite de boire en mangeant.

Le dîner (Abendessen ou Abendbrot)[modifier | modifier le wikicode]

Le dîner allemand (Abendessen ou Abendbrot) est pris vers 18 h 30, soit très tôt. On y mange le plus souvent des charcuteries, des tomates, du fromage sur des tartines beurrées de pain noir (Schwarzbrot) ou de pain bis, souvent de seigle (Roggenbrot).

Des plats typiques[modifier | modifier le wikicode]

Desserts[modifier | modifier le wikicode]

Les gâteaux allemands aux fruits sont magnifiés par un nappage de glaçure épaisse (Tortenguss), également connu en Pologne, à base d'un savant mélange de gélatine, pectine et agar-agar, et d'eau. Cette gelée, vendue en sachets, est aromatisée, sucrée et colorée selon les besoins.

La bière et les vins[modifier | modifier le wikicode]

La bière est la boisson nationale allemande. À Munich, on boit plutôt de la blonde, tandis qu'à Berlin, on sert souvent de la bière blanche (Weißbier), très effervescente.

Les vins du Rhin et de la Moselle sont très réputés. Le vin est servi en dehors des repas.

Il existe aussi du cidre (Apfelwein : à Francfort-sur-le-Main, par exemple) qui ne ressemble pas aux cidres normands ou bretons, mais sont assez proches des saveurs du vin blanc.

Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.