Cuisine égyptienne

« Cuisine égyptienne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Étal de fruits, à Alexandrie.

La cuisine égyptienne est faite à partir des productions agricoles locales : pain, légumes, fruits, œufs, volailles. La cuisine égyptienne est un mélange de nombreuses spécialités méditerranéennes (turques, grecques et libanaise).

Égypte ancienne[modifier | modifier le wikicode]

On sait que la base de la nourriture des anciens Égyptiens était le pain d'épeautre (sorte de blé à faible rendement), les légumes (oignons, ail, raifort, fèves, pois chiches...) et les fruits (olives, figues...). Ils buvaient de l'eau ou de la bière d'orge (appelée zythum : généralement, c'est le dernier mot traité dans les dictionnaires !).

Bien entendu, ils ne connaissaient pas la tomate, le haricot, le maïs, ni la pomme de terre, arrivés au XVIe siècle avec la découverte de l'Amérique.

Égypte actuelle[modifier | modifier le wikicode]

Un enfant part livrer du pain.

De nos jours, l'agriculture égyptienne produit les mêmes denrées qu'autrefois, auxquelles il faut ajouter la tomate, le maïs, le riz, la betterave et la canne à sucre. La viande est toujours aussi rare, mais les œufs sont partout, ainsi que la volaille, facile à élever.

Le pain est toujours la nourriture de base, mais il est fait de blé, produit localement ou importé. Il faut savoir qu'en Égypte, le prix du pain (depuis Nasser) est fixé par l’État à un prix très bas (on dit qu'il est taxé), pour que tout le monde puisse manger à sa faim. Le plus souvent, c'est un pain rond, blanc, bien levé, ou bien creux, du type pita : on le fabrique en grande quantité dans des boulangeries traditionnelles ou industrialisées.

L'eau potable reste un problème, car, même épurée (elle ne l'est pas partout), elle vient forcément du Nil. Le café turc est partout. L'Égypte produit, pour ceux qui en veulent, de la bière, du vin, et du Coca-Cola !

Quelques plats typiques[modifier | modifier le wikicode]

  • Baba ghanoush : aubergines, pois chiches, jus de citron, sel, poivre, persil, cumin, huile.
  • Tahini : sauce de graines de sésame écrasées, avec ail et citron.
  • Macaroni béchamel : variante du pastitsio grec, avec une couche de viande épicée et oignons.


  • Foul médamès : purée de fèves à l'huile d'olive, avec cumin, persil, oignon, ail, jus de citron.
  • Kibbe : sorte de kofta (boulette de viande frite à l'huile) mêlé à du boulghour, des oignons et des épices.
  • Chakchouka : œufs pochés dans une sauce tomate, avec du piment, des oignons et du cumin.


Boissons[modifier | modifier le wikicode]

  • Karkadé : infusion de fleurs d'hibiscus, donne une boisson rouge qui se consomme chaude ou réfrigérée.


Liens[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Égypte —  Tous les articles sur l'Égypte contemporaine.
Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.