Crue du Nil

« Crue du Nil » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le Nil à Louxor : une étroite vallée fertile qui traverse le Sahara du sud au nord.
Crues du Nil de 1798 à 1800

La crue du Nil a lieu chaque été et, jusque dans les années 1960, elle apportait en Égypte le limon noir et l'eau permettant la culture de ses rives. Cette crue est restée longtemps un phénomène inexpliqué. C'est de ce limon noir que vient le nom antique de l'Égypte, Kemet, qui veut dire « la terre noire ».

La crue du Nil n'était pas comprise par les Égyptiens qui ignoraient, faute d'exploration, les régions amont du Nil. Pour ces hommes qui vivaient dans un désert où il ne pleut pas, il était stupéfiant que le fleuve entre en crue chaque été et provoque l'inondation bienfaisante de la vallée. Les Égyptiens attribuaient cette crue au dieu Hapy.

Aujourd'hui on connaît les raisons de cette crue. Le Nil Blanc, venant des régions de climat équatorial en Afrique centrale, fournit de l'eau toute l'année et permet au Nil de traverser le Sahara malgré une très forte évaporation. Au niveau de Khartoum au Soudan, le Nil Blanc est rejoint par le Nil Bleu. Ce dernier venant des régions de climat tropical humide, surtout les plateaux de l'Éthiopie, reçoit les très fortes pluies saisonnières de printemps. Celles-ci provoquent, avec le délai nécessaire à l'écoulement de l'eau vers le Nord, la crue annuelle ressentie en été en Égypte.

La crue du Nil et ses légendes[modifier | modifier le wikicode]

La fiancée du Nil

En Égypte, autrefois, les hommes vivaient comme aujourd'hui, entre le Nil, source de toute vie, et le désert. Ils travaillaient dur, irriguaient sans cesse, mais le soleil était si fort qu’il desséchait la terre et brûlait les récoltes.
Voici un des villages de ce temps-là et Ibrahim, le chef du village.
Un soir qu’il est assis au bord du fleuve, un homme inconnu s'approche, et dépose une corbeille près de lui, et disparaît sans dire un mot. Ibrahim se penche et voit un visage adorable de petite fille. Il la prend dans ses bras. D'où vient-elle ? Qui est-elle ? Personne ne le sait et personne ne le saura jamais. Ibrahim décide de la garder auprès de lui et l'appelle Héba.
Héba grandit, aimée de tous. Elle partage surtout les jeux de Tarek qui a son âge, et ils deviennent inséparables.
Les années passent. Héba vient d’avoir seize ans quand, un soir de juin, alors que la nuit vient de tomber et que le ciel est plein d'étoiles, elle quitte le village sans dire un mot. Elle marche en direction du fleuve et disparaît brusquement aux yeux de ceux qui la suivent du regard.
Le lendemain matin, quand le soleil se lève, Ibrahim, qui a veillé toute la nuit, la voit venir à lui, vêtue d'une robe couleur de ciel et de lune, des perles dans les cheveux. Il ne lui pose pas de questions... et tout redevient normal. Tarek non plus ne lui pose pas de questions mais son cœur est rempli d'inquiétude. Il aime Héba, il a peur pour elle, il a peur de la perdre.
Il veille sur elle et ne s'endort jamais avant que la nuit ne soit très avancée et le village endormi.
Un an a passé. Il fait particulièrement chaud ce soir et Tarek sent l'inquiétude grandir en lui. Ce n’est pas la chaleur qui l'empêche de dormir ; il reste près de la maison et regarde le ciel. Il voit tout à coup apparaître une étoile particulièrement brillante.
Quelques minutes plus tard, Héba sort de la maison. Son visage est encore plus beau que d'habitude. Elle se dirige vers le fleuve, on dirait que ses pieds ne touchent pas le sol ; Tarek a beaucoup de mal à la suivre.
La voilà au bord du fleuve. Tarek entend une musique mystérieuse.
Mais où est Héba ? Comment a-t-elle disparu ?
Quand le soleil se lève, Tarek sait qu'elle ne reviendra pas. Il sait qu'Héba n’est pas pour lui. Une larme coule sur sa joue et tombe dans le fleuve. Au même moment, l'eau se met à monter, monter, et à couvrir les terres.
Et depuis, tous les ans, au mois de juin, dans la nuit du seize au dix-sept, quand l'étoile Sirius brille dans le ciel, les eaux du Nil montent, couvrent les champs, déposent leur limon et font de la terre d'Égypte une terre merveilleusement fertile.

Vikilien pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Égypte —  Tous les articles sur l'Égypte contemporaine.