Croquer la pomme

« Croquer la pomme » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
peinture. Entourés d'animaux sauvages mais paisibles, nus et réunis de part et d'autre de l'arbre portant les fruits, Éve d'une main cueille une pomme et de l'autre en tend une à Adam
La tentation. Tableau de Lucas Cranach. 1526

Croquez la pomme est une expression française, signifiant se laisser tenter et profiter de quelque-chose de défendu (enfreindre une interdiction, ou encore succomber à la tentation).

Explications[modifier | modifier le wikicode]

Après qu’il avait créé le ciel et la terre, Dieu créa le jardin d’Éden. Au milieu de ce jardin, il planta deux arbres : l’Arbre de la Vie et l’Arbre de la Connaissance.

Cette expression fait référence à la Genèse dans laquelle Ève croque le fruit de l’arbre de la connaissance, ce qui lui avait été interdit par Dieu. Cela est pris comme une allégorie du péché de connaissance, mais aussi de luxure.

Puis Dieu installe Adam et Ève dans ce jardin. Ces derniers bénéficient d’une liberté absolue, sauf que sous aucun prétexte ils ne doivent manger le fruit défendu, celui de l’arbre de la Connaissance.

Ève croqua dans le fruit défendu, puis convainc son mari à en faire de même! Dieu est furieux de cette trahison. Pour punir les coupables il condamne la femme à enfanter dans la douleur et l’homme de devoir « travailler à la sueur de son front » pour survivre.

Dans la Genèse on parle de fruit et non d’une pomme. C’est une erreur de traduction qui a traduit fruit par «pomun» en latin. Cette erreur s’est perpétuée quand le latin a été traduit dans les différentes langues.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...