Corfou

« Corfou » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Vue du vieux centre-ville de Corfou

Corfou, aussi appelé Corcyre, (en grec : Κέρκυρα / Kérkyra) est une île grecque dans l'archipel des îles Ioniennes, en mer Ionienne. Elle se trouve à l'Ouest de la Grèce, près de sa frontière avec l'Albanie.

Peuplée de plus de 100 000 habitants, Corfou est la plus grande île de l'archipel des îles Ioniennes et l'une des îles grecques les plus visitées. Les principales richesses de Corfou sont le tourisme et l'agriculture.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Antiquité[modifier | modifier le wikicode]

Dans son passé mythique, Corfou est l'île des Phéaciens : au cours de son périple, Ulysse (Odyssée, chant VI) aborde sur son rivage et y rencontre la belle Nausicaa.

L’île est connue dans l'histoire de la Grèce antique comme une cité grecque du nom de Corcyre. Elle est colonisée par les Corinthiens vers -734, mais recouvre son indépendance en -664, après une bataille navale remportée sur ses colonisateurs.

En -431, lors de la guerre du Péloponnèse, Corcyre est l'alliée d'Athènes. Après cette guerre, les armées lacédémoniennes envahissent l'île en -375, mais les Athéniens lui portent secours et chassent les Spartiates.

Puis Corcyre, comme l'ensemble du monde grec, se fond dans l'histoire romaine et byzantine.

Les Aventures d'Ulysse, par Marco del Buono Giamberti (1402–1489), vers 1460. L'épisode avec Nausicaa est au milieu du tableau.

La domination vénitienne (1386-1797)[modifier | modifier le wikicode]

En 1386, des notables de Corfou demandent la protection du puissant doge de la République de Venise. Le résultat est qu'en 1401, Venise, après des tractations avec le roi de Naples, prend possession de l'île, et va y rester quatre siècles.

Avec l'expansion de l'Empire ottoman, les Vénitiens font de Corfou une forteresse : ils érigent la Vieille Citadelle en 1550, puis le Fort Neuf une trentaine d'années plus tard. Grâce à ces impressionnantes fortifications, l'île ne tombe jamais aux mains des Ottomans lors des luttes qui se déroulent du XVe au XVIIIe siècle.

L'influence vénitienne se discerne encore nettement dans l'architecture de la vieille ville.

Les deux citadelles de Corfou, encadrant la vieille ville.

XIXe siècle : dominations française et britannique, puis rattachement à la Grèce[modifier | modifier le wikicode]

Après avoir occupé Venise et mis fin à sa prestigieuse république, Napoléon Bonaparte, au printemps 1797, occupe les Îles Ioniennes. Les architectes français construisent les immeubles de l'Esplanade, avec des arcades, sur le modèle de la rue de Rivoli à Paris.

Puis, Napoléon vaincu, l'île passe à un statut de protectorat britannique, qu'elle conserve durant un demi-siècle, de 1814 à 1864. Ce n'est qu'en mai 1864 que Corfou, comme les autres îles Ioniennes, est intégrée au royaume de Grèce qui devient ensuite la Grèce moderne.

Portail de la Grèce —  Tous les articles sur la Grèce, de l'antiquité à aujourd'hui.