Livre d'or
Livre d'or

les bavardagesdemande d'article
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Coquelicot

« Coquelicot » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Coquelicot
Coquelicot(1).JPG
Nom commun Coquelicot
Nom scientifique Papaver rhoeas
Classification Famille des Papavéracées
Pays d'origine Bulgarie, Sud-Est de l'Europe, Asie Mineure et la Turquie
Taille 0.2-1 m
voir modèle • modifier


Le coquelicot est une plante à fleurs rouges, très commune dans les prés et les champs, et sur les bords des chemins. Le coquelicot pousse fréquemment parmi les graminées, notamment les champs de blé.

Il doit son nom à sa ressemblance avec une crête de coq. Il appartient à la même famille que le pavot (les papavéracées)

Description[modifier | modifier le wikicode]

La tige et les feuilles[modifier | modifier le wikicode]

Le coquelicot a une tige fine, couverte de petits poils. Si on la casse, il s'échappe un lait blanc, du latex. Attention ! ce lait est toxique, il ne faut pas le toucher.

Les feuilles sont finement découpées, elles ne poussent qu'à la base de la plante. La fleur pousse en hauteur, bien au dessus des feuilles, pour être plus visible.

La fleur[modifier | modifier le wikicode]

Fleurs et fruits (encore verts) de coquelicot

Le coquelicot fleurit à la fin du printemps, et au début de l'été, durant les mois de mai à Juillet. Le bouton est protégé par deux petites feuilles poilues, formant une sorte de petit cocon en forme d'œuf, qui protège la fleur. Quand la fleur est prête, les deux petites feuilles s'ouvrent, et libèrent les pétales, tout froissés. Les pétales vont ensuite se déployer pour former une grosse fleur.

La fleur de coquelicot a quatre gros pétales rouges, se chevauchant. La base des pétales porte une tache noire. Le pistil est vert, entouré d'un grand nombre d'étamines noires.

La fleur est visitée par les abeilles, qui la voient de loin, grâce aux ultraviolets qu'elle émet.

Le fruit et les graines[modifier | modifier le wikicode]

Quand la fleur a été fécondée par le pollen d'une autre, apportée par les abeilles, les pétales et les étamines tombent. Le pistil se met à grossir, et se transforme peu à peu en fruit. Ce fruit s'appelle une capsule. Quand il sera mûr et sec, il s'ouvrira par de nombreuses petites ouvertures (apertures) situées à la base de l'ancien pistil, et un très grand nombre de toutes petites graines seront emportées par le vent.

Les graines de coquelicot sont parfois utilisées en cuisine, pour aromatiser certains desserts et pâtisseries, un peu à la manière des graines de pavot.

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Les Coquelicots, de Claude Monet
Le Champ aux coquelicots de Vincent Van Gogh

Le spectacle très coloré des fleurs de coquelicots en été, surtout dans les champs de céréales, a inspiré de nombreux artistes.

Peinture[modifier | modifier le wikicode]

  • Les Coquelicots est le nom d'un tableau de Claude Monet. Il a par ailleurs représenté des coquelicots dans plusieurs autres de ses tableaux, représentant des scènes champêtres.
  • Le Champ aux coquelicots est un tableau peint par Vincent Van Gogh, qui s'y est aussi beaucoup intéressé. Là encore, on retrouve la fleur dans plusieurs de ses peintures.

Littérature[modifier | modifier le wikicode]

Plusieurs poètes ont également écrit sur le coquelicot, notamment Jules Renard, qui lui consacre une page dans ses Histoires naturelles :

Ils éclatent dans le blé, comme une armée de petits soldats :

Mais d'un bien plus beau rouge, ils sont inoffensifs.

Leur épée, c'est un épi.

C'est le vent qui les fait courir.

Et chaque coquelicot s'attarde quand il veut,

Au bord du sillon, avec le Bleuet1, sa payse.

Symbolique[modifier | modifier le wikicode]

Sommeil[modifier | modifier le wikicode]

Le coquelicot est un proche parent du pavot, et tous deux ont, entre autres, des propriétés de somnifère. Dans la mythologie grecque, Perséphone est la fille de Déméter, et l'épouse d'Hadès, dieu des Enfers. Il était convenu qu'elle passerait la moitié de l'année sur terre, avec sa mère, et l'autre moitié sous terre, auprès de son mari. Perséphone symbolise le grain, qui passe une partie de l'année (l'hiver) sous terre, comme mort, et qui renaît à la vie au printemps et en été, en compagnie de Déméter, la déesse des moissons.

Pour symboliser cela, Perséphone porte une fleur de coquelicot, qui symbolise le sommeil des plantes sous terre durant la mauvaise saison.

Le coquelicot dans l'Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le coquelicot rouge symbolise aussi une des trois couleurs du drapeau français (avec le bleuet bleu et la marguerite blanche).

Pour les Britanniques, le coquelicot est la fleur symbolique de la Première Guerre mondiale (pour les Français c'est le bleuet qui tient ce rôle).

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le bleuet est une autre fleur des champs, très commune et colorée. Comme son nom l'indique, elle est bleue
Article mis en lumière la semaine du 25 mai 2009.
Portail de la botanique —  Tous les articles sur la botanique