Coq gaulois

« Coq gaulois » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Dans le creux de l'assiette, un coq perché sur le fut d'un canon ; la légende dit : je veille pour la nation
Le symbole du coq gaulois sur une assiette de l'époque de la révolution française de 1789.

Le coq gaulois est un des symboles de la France, mais n'est pas un symbole officiel de la République.

La reprise du coq comme symbole de la France daterait du Moyen Âge et d'une moquerie anglaise, faisant remarquer que le mot « Gallus », en latin, désigne aussi bien le coq que le Gaulois1. Les Anglais se moquaient ainsi de l'arrogance du roi Philippe-Auguste. C'est justement à partir de ce roi que la notion de "France" a commencé à avoir du sens : il signait les documents "rex Franciae" (roi de France) et non plus "rex Francorum" (roi des Francs).

Le coq est le symbole de la vigilance car il éveille la basse-cour et les paysans aux premières lueurs du jour. Il a été utilisé dans la liturgie chrétienne C'est un symbole qui dénonce le manque de fidélité (il chante au moment où St Pierre renie le Christ). Historiquement, le premier coq qui a trôné au sommet d'une église est relevé à Brescia en Italie en 820.

Le symbole a été repris à leur compte par les Français dans le courant de la Renaissance, mettant en avant la fierté et la noblesse de l'animal. Il devient alors un symbole des Français.

Pendant la Révolution française, qui met en avant le concept de nation, le coq devient un emblème national. Napoléon Ier (1799- 1814) essaie de le remplacer par l'aigle et l'abeille. Redevenu un symbole du peuple français pendant la Deuxième République (1848-1852), le coq est de nouveau écarté par le Second Empire. Il ne retrouve un rôle symbolique qu'avec la Troisième République (à partir de 1871).

Même s'il n'est pas un symbole reconnu de la République, on le trouve cependant sur les mairies, sur les monuments aux morts, et également sur les logos de fédérations sportives françaises, notamment le football et le rugby.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Les Gaulois pensaient qu'il était sacrilège de consommer la viande d'un coq.
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.