Controverse de Valladolid

« Controverse de Valladolid » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Représentation de Bartolomeo Las Casas.
Représentation de Juan de Sepúlveda.

La controverse de Valladolid est un débat politique et religieux organisé en 1550 par Charles Quint qui fit cesser temporairement la colonisation de l'Amérique par les Espagnols. Il avait pour but de définir officiellement la légitimité ou l'illégitimité de l'esclavage des peuples amérindiens.

Lors de ce procès, on officialise que les Amérindiens ont un statut égal à celui des Blancs. Cette décision ne s'appliquait pas aux Noirs d'Afrique dont l'esclavage n'était pas contesté : c'est d'ailleurs en raison de la controverse de Valladolid que les Européens vont pratiquer la traite des noirs pour alimenter le Nouveau-Monde en esclaves.

Colonisation de l'Amérique[modifier | modifier le wikicode]

En 1492, l'amiral Christophe Colomb débarque sur une terre inconnue  : c'est la conquête de l'Amérique. Le territoire est alors colonisé : les peuples indigènes ont une culture très différentes de celle des colons et le combat est inégal puisqu'ils n'ont pas d'armes à feu. Les conquistadores les colonisent et pour ce faire, n'hésitent pas à recourir aux châtiments corporels, à la torture, au viol et à l'assassinat : les injustices se font grandes. Mais un moine dominicain, Bartolomé de Las Casas, qui assiste à quelques-unes de ces scènes va crier au sacrilège chez le nouvel empereur d'Espagne Charles Quint : il réussit au terme de longues démarches à le convaincre de rendre pacifique la colonisation et la conversion des indigènes au catholicisme. Mais en 1542, sous l'influence du théologien Juan Ginés de Sepúlveda qu'il tient comme son professeur, Charles Quint autorise de nouveau l'esclavage.

Les divergences d'opinions face à cette décision se font nombreuses, et le monarque en est contraint de lancer un débat pour fixer officiellement les mesures à prendre : c'est le début de la controverse de Valladolid.

Le débat controversé[modifier | modifier le wikicode]

Théoriquement, la question posée n'était pas « les Indiens ont-ils une âme » — même si c'est ce que certains avaient à l'idée — car autrement, on n'aurait pas pu tenter de les convertir au christianisme.

Le débat comprenait de nombreuses personnalités concernées. Parmi elles, deux se distinguent, Las Casas et de Sepúlveda, qui s'opposent sur un point : Las Casas s'exprime en faveur d'une conversion pacifique, tandis que Sepúlveda, invoquant des thèses antiques, argumente pour une conversion par la force, brutale s'il le faut : il prétend qu'il est de leur devoir de faire « jouir » les « barbares » du christianisme.

Au terme de ce débat, l'assemblée s'accorde à dire qu'il ne doit pas y avoir d'esclavage. L'empire ne donne raison à aucun des deux opposants, mais l'esclavage des indigènes d'Amérique est aboli.

Conséquences[modifier | modifier le wikicode]

Colonne d'esclaves.
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Traites négrières.

Par suite de l'interdiction de l'esclavage des indigènes américains, les colons qui veulent conquérir des terres se retrouvent sans esclaves. Le peu d'indigènes qui ne sont pas morts de maladie sont protégés par la royauté.

Mais les colons se plaignent donc de n'avoir pas d'esclaves pour cultiver les terres qu'ils se sont appropriées.

Différentes puissances européennes vont s'unir pour créer la traite des noirs : des Africains sont capturés, chargés dans des bateaux, puis revendus sur le sol américain où ils cultivent de force les plantations. C'est le début du commerce triangulaire.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Portail de l'Amérique précolombienne —  Tous les articles concernant l'Amérique précolombienne.