Construction européenne

« Construction européenne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La construction européenne désigne toutes les étapes de la création et de la construction de l'Union européenne. L'Union Europénne s'est d'abord appelée la CECA (Communauté européenne du charbon et de l'acier) en 1951 puis la CEE (Communauté Economique Européenne) en 1957 pour finir par l'UE (Union Européenne) en 1992.

De la CECA à la CEE[modifier | modifier le wikicode]

L'europe des six

Robert Schuman, ministre français des Affaires étrangères, dans son discours du 9 mai 1950 lance le projet d'une union entre pays européens pour garantir la stabilité économique et la paix.

Le 18 avril 1951, le traité de Paris est signé par six pays : la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la République fédérale d'Allemagne (qui correspondait alors juste à l'Allemagne de l'Ouest). Le traité entre en vigueur en 1952, et les six pays deviennent les six membres de la Communauté économique du charbon et de l'acier (CECA) qui organise la production et de la commercialisation du charbon et de l'acier en Europe.

Rapidement, ces pays veulent élargir l'union afin qu'elle organise le marché d'autres produits mais aussi les déplacements des hommes et des capitaux. Le 25 mars 1957, ils signent le traité de Rome, qui fonde la Communauté économique européenne, la CEE. C'est l'Europe des six, elle comprend alors 170 millions d'habitants. Elle se dote des premières institutions européennes, comme le conseil, la Commission européenne...

L'élargissement[modifier | modifier le wikicode]

L'élargissement de la CEE n'était pas prévu par le traité de Rome. Mais progressivement, les pays hors de la Communauté ont fait la demande de l'intégrer. Le tableau suivant résume l'évolution :

Date Pays intégrés Europe des ...
1973 La Grande-Bretagne, l'Irlande et le Danemark 9
1981 La Grèce 10
1986 Le Portugal et l'Espagne 12
En 1992, La CEE devient l'Union européenne (UE). Voir ci-dessous le traité de Maastricht
1995 L'Autriche, la Finlande et la Suède 15
2004 La Pologne, la Lettonie, la Lituanie, l'Estonie, la Slovaquie, la République tchèque, la Slovénie, la Hongrie, Malte et Chypre 25
2007 La Bulgarie et la Roumanie 27
2013La Croatie28

En 1990, l'Allemagne de l'Ouest et l'Allemagne de l'Est se réunifient, formant de nouveau l'Allemagne ; de ce fait, l'intégration de l'ancienne Allemagne de l'Est participe à l'agrandissement de la Communauté.

Le Portugal et l'Espagne ont eu du mal à entrer dans l'Union, car une partie de leur production agricole (vin, fruits et légumes) concurrençait fortement celle de la France et de l'Italie. Puis, dès l'intégration des deux pays, il y eut un grand développement. Le Portugal changea progressivement de l'emploi primaire à l'emploi tertiaire (de l'agriculture aux services).

Devraient être prochainement intégrés le Monténégro et la Macédoine. L'Union comportera alors 30 membres.

Traités sur la construction européenne[modifier | modifier le wikicode]

Traité de Paris[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !

Traité de Rome[modifier | modifier le wikicode]

Le traité de Rome ou traité instituant la Communauté économique européenne est le traité fondateur de l'union des pays de l'Europe occidentale. Il a été signé à Rome le 25 mars 1957, par six pays : la République fédérale d'Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas. Il met en place une union douanière entre les pays membres (disparition progressive des frontières douanières entre les pays membres et création d'une frontière douanière commune vis à vis des pays non-membres. Cette union douanière est appelée familièrement le Marché commun. Il met en place la Politique agricole commune (ou PAC). Le traité de Rome crée la plupart des institutions européennes qui existent encore aujourd'hui (avec quelques modifications sur leur mode de désignation et leur fonctionnement). Le traité de Rome est entré en vigueur le 1er janvier 1958.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : traité de Rome.

Traité de Maastricht[modifier | modifier le wikicode]

Le traité de Maastricht a été élaboré et signé par les gouvernements des douze pays qui en 1992 formaient la Communauté économique européenne ou CEE créée en 1957. Le traité institue l'Union européenne qui prend la suite de la CEE. Le traité définit les « trois piliers" » qui caractérisent l'Union : les institutions communes, la politique étrangère de sécurité commune (PESC), la coopération policière et judiciaire pour les affaires pénales. Il lance l'Union économique et monétaire qui doit créer une monnaie commune : l' Euro. Ce traité entré en vigueur le 1er novembre 1993, sera par la suite modifié par les traités d'Amsterdam, de Nice et de Lisbonne.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Traité de Maastricht.

Traité d'Amsterdam[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !

Traité de Nice[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !

Traité de Lisbonne[modifier | modifier le wikicode]

Le traité de Lisbonne (13 décembre 2007) a été élaboré et signé par les gouvernements européens après l'échec en 2005 du référendum sur la ‘‘Constitution européenne". Depuis il a été ratifié par tous les pays européens (après référendum ou votes des assemblées parlementaires). Il est entré en vigueur en novembre 2009. Le traité de Lisbonne organise le fonctionnement de l'Union européenne pour les années à venir.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Traité de Lisbonne.

Enjeux et avenir[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !

Avec la crise économique de 2008, la construction européenne ralenti. La croissance n'est plus très élevée et la situation économique des pays de la zone euro s'est dégradée. Ainsi, lors de la crise de la dette souveraine Grecque, l'Union Européenne a du imposer à la Grèce plusieurs plans de vigueur destiné a permettre au pays de rembourser ses créanciers. Aussi, les institutions européennes apparaissent éloignés de la population, certains accusant le parlement européens d'être au service du monde de la finance. Ainsi, Le 23 Juin 2016, un référendum au Royaume Uni décide de lancer la procédure pour quitter l'Union Européenne. En France, l'union européenne est de plus en plus critiqué.

Portail de l'Europe —  Tous les articles sur l'Europe !