Conque

« Conque » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Conque
Qing military conch.JPG
Nom Conque (plusieurs sortes différentes, comme le pu toka, ou pu, le lambi, le horagai, l'antsiva...
Classification Instrument à vent
Famille Cuivre, de la sous-famille des cornes
Styles musicaux Musique traditionnelle et cérémonies religieuses (principalement)
Son produit par une conque.
voir modèle • modifier

La conque est un coquillage utilisé comme un instrument de musique. Ce nom désigne autant le coquillage lui-même que l'instrument de musique.

Pour faire une conque, on perce un trou à l'extrémité d'un grand coquillage pointu, puis on souffle dans le trou, pour faire passer l'air dans la coquille, et obtenir un son.

Le coquillage[modifier | modifier le wikicode]

Plusieurs espèces de coquillages, ressemblants, mais qui ne sont pas forcément de proches parents, peuvent être utilisés pour faire des conques, et notamment :

L'instrument de musique[modifier | modifier le wikicode]

Un pu toka, sur un bateau, à Hawaï.

Les différentes sortes de conques[modifier | modifier le wikicode]

Il existe différentes sortes de conques selon les régions du monde, en fonction des coquillages utilisés et de la manière d'en faire un instrument :

  • le pu toka, ou pu, en Polynésie, fabriqué à partir d'une coquille de triton
  • le lambi, aux Antilles, fabriqué à partir d'une coquille de strombe géant
  • l'antsiva, à Madagascar, fabriqué à partir d'une autre espèce de triton : Etritonia gigas. Contrairement à la plupart des conques, l'antsiva est percé d'un trou sur le côté, et pas à son extrémité. Il en existe plusieurs sortes différentes.
  • le horagai, au Japon
  • le shank, en Inde
  • ... et beaucoup d'autres!

Utilisation[modifier | modifier le wikicode]

Pour jouer de la conque, le musicien souffle dans le trou qui est percé (ou cassé) au bout du coquillage, ou bien sur le côté. Comme la coquille est enroulée sur elle-même, l'air se met à tourner, et à vibrer, produisant un son, qui ressort par l'ouverture du coquillage. En plaçant sa main pour ouvrir ou boucher l'ouverture, le musicien peut en moduler le son.

La conque est un instrument très ancien, utilisé en mer, pour se signaler aux autres bateaux (on utilise aujourd'hui la corne de brume de la même façon), et pour la musique rituelle, notamment dans les cérémonies religieuses, un peu partout dans le monde.

Instruments ressemblants[modifier | modifier le wikicode]

  • la corne est un instrument qui fonctionne sur le même principe que celui de la conque, mais qui est fabriquée, comme son nom l'indique, à partir de la corne d'un animal. Comme les conques, les cornes sont des instruments très anciens. Leur nom sert d'ailleurs pour désigner une famille d'instruments à vent, les cornes, ou cors, dont la corne et la conque font partie.
  • certains instruments plus modernes fonctionnent sur le même principe, mais sont entièrement fabriqués par l'homme, en cuivre ou en laiton. Il s'agit d'un grand cornet, qui est enroulé sur lui-même, reproduisant ainsi la forme naturelle de la conque ou de la corne, et produisant le son. Ce sont, notamment, tous les différents types de cors, comme le cor de chasse, le cor naturel ou la trompe de chasse. Les matériaux utilisés aujourd'hui pour produire ce genre de cornes, et qui ont remplacé les matériaux naturels, sont à l'origine du nom d'une famille d'instruments de musique à vent : les cuivres.
Article mis en lumière la semaine du 22 octobre 2012.
Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.
Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !