République du Congo

« République du Congo » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Congo Brazzaville)
Aller à : navigation, rechercher
Confusion Ne pas confondre avec République démocratique du Congo !
République du Congo
(kon) Repubilika ya Kongo
(ln) Republiki ya Kongó
Drapeau de la Republique du Congo.svg Coat of arms of the Republic of the Congo.svg
Drapeau Blason
Devise
(fr) Unité, travail, progrès
Carte
Republic of the Congo (orthographic projection).svg
Géographie
Capitale Brazzaville
Plus grande ville Brazzaville
Superficie 342 000 km2
Rangδ Classé 64
Eau 0 %
Pays frontaliersδ Gabon Gabon, Cameroun Cameroun, République centrafricaine République centrafricaine, République démocratique du Congo République démocratique du Congo, Angola Angola
Fuseau horaire UTC +1
Population
Population (2015) 4 716 473 habitants
Rang Classé 129
Densité 13 habitants/km2
Gentilé Congolais
Langue(s) parlée(s) Français
Lingala
Kikongo
Diverses langues locales
Politique et fonctionnement
Formation Indépendance de la France
Date 15 août 1960
Type de gouvernement République
Président Denis Sassou-Nguesso
Hymne La Congolaise
Monnaie Franc CFA
Domaine Internet .cg
Indicatif téléphonique +242
voir modèle • modifier

La République du Congo (en kikongo : Repubilika ya Kongo) est un pays d'Afrique. Sa capitale est Brazzaville.

Ses voisins sont le Gabon, le Cameroun, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo et Cabinda (une région de l'Angola).

La langue officielle est le français même si le lingala est encore parlé.

La fête nationale est le 15 août.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'avant colonisation[modifier | modifier le wikicode]

La colonisation[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire de la République du Congo débute officiellement en 1875 avec l'arrivée sur les rives du fleuve Congo, d'une équipe d'expédition dirigée par l'explorateur franco-italien Pierre Savorgnan de Brazza. Ce premier voyage a été un échec pour la France.

Savorgnan de Brazza y revient encore en 1880 où il croise le roi Makoko de Mbé (souverain du royaume Téké ou Tio qui à l'époque couvrait une surface importante de l'actuelle république du Congo). Les deux hommes signent un traité d'amitié le 10 septembre notamment.

Ce traité permet à la France d'établir une station à Mfoa (actuel Brazzaville) : ceci marque le début de la colonisation française. Le 3 octobre 1880, la poste de Mfoa est créée. La France envoie par la suite plusieurs missionnaires. Ces derniers signent plusieurs autres traités d'amitié avec les chefs notables du Congo : ce qui permet à la France d'accroitre son influence au Congo.

En 1886, sous l'ordre de l'autorité publique française, le territoire du Congo devient le Congo français. En 1903, le Congo français change de nom et devient à son tour le Moyen-Congo. À la création en 1910 de l'Afrique-Équatoriale française, le Moyen-Congo en devient un territoire tout comme Fort-Lamy (actuel Tchad) et les autres territoires.

PLusieurs compagnies dites compagnies concessionnaires sont créées au Moyen-Congo dont la SCKN (société concessionnaire du Kouilou-Niari), la SACA (société agricole et commerciale de l'Alima), etc.

Le 6 février 1921, Jean Victor Augagneur alors gouverneur général de l'Afrique-Équatoriale française (AEF), ordonne la construction d'un chemin de fer (le Chemin de fer Congo-Océan) reliant Brazzaville (capitale de l'AEF) et Pointe-Noire sur une distance de 515 km environ. Les travaux qui s'achèvent en 1934 et environ 20 000 personnes sont y mortes.

Le 28 novembre 2018, le Moyen-Congo, sous l'impulsion de la resistance menée par André Matsoua et les autres, devient la République du Congo. Elle est autonome mais n'acquiert pas encore son indépendance. Les élections municpales avaient été organisées pour la première fois en 1956.

La République du Congo est indépendante officiellement le 15 août 1960. L'abbé Fulbert Youlou en devient le premier président.

L'après colonisation[modifier | modifier le wikicode]

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Climat[modifier | modifier le wikicode]

La République du Congo est située de part et d'autre de la ligne imaginaire de l'Équateur. Il y a au Congo, deux grandes saisons dont la saison des pluies marquée par des températures intenses et la saison sèche marquée par une fraîcheur assez forte.

Le Congo connait d'instances pluies et des températures bien élevées entre octobre et avril. Toutefois, la température moyenne est d'environ 25 °C et les précipitations sont supérieures à 1 200 mm d'eau par an. La Vallée du Niari est par contre une zone bien sèche.

Au sud, on trouve le climat tropical humide. Les précipitations varient entre 1 200 mm et 1 600 mm d'eau par an. La temprérature moyenne y est de 22 °C. De février à mai et d'octobre à décembre, il pleut beaucoup.

Le climat subéquatorial se rertouve dans les plateaux Batéké (au centre du pays) où les précipitations varient entre 1 600 mm et 1 800 mm d'eau par an. La température dépasse 25 °C. De septembre à mai, les pluies sont régulières.

Au nord (dans le Bassin du Congo), c'est le climat équatorial. Il pleut toute l'année et la chaleur est très forte à cause de la grande forêt équatoriale du Congo. L'humidité y est très élevée et les précipitations sont supérieures à 1 800 mm d'eau annuellement.

Hydrographie[modifier | modifier le wikicode]

Le pays est séparé de la République démocratique du Congo par le fleuve Congo. Plusieurs cours d'eau traversent la République du Congo dont la Nkéni, l'Alima, la Likouala-Mossaka, le Dja, la Léfini, la Loémé et bien d'autres.

Le fleuve Congo est le deuxième fleuve le plus puissant au monde avec un débit maximal de 60 000 m3/s et le fleuve le plus profond au monde avec 221 m de profondeur. On trouve également au Congo plusieurs lacs et ruisseaux. Le Congo possède donc un régime hydrographique très varié, ce qui a permis la construction de plusieurs barrages hydroélectriques.

Situation géaographique[modifier | modifier le wikicode]

Le Congo a une superficie de 342 000 km2. Il est situé en Afrique centrale. Le Congo a longtemps été un pays de transit grâce à son ouverture sur l'Océan Atlantique qui s'étend sur 170 km.


Il est limité au nord par la Centrafrique, à l'ouest par le Gabon et le Cameroun, au sud par le Cabinda (en Angola) et l'Océan Atlantique et à l'est par la République démocratique du Congo.

Végétation et sols[modifier | modifier le wikicode]

La végétation de la République du Congo est essentiellement composée de la forêt et de la savane. On y trouve également des steppes notamment dans les plateaux Batéké et dans la Cuvette Congolaise, et la prairie qui flotte sur les rivières. La forêt recouvre une grande partie du pays (65 % de la superficie totale) : il y a le Mayombe, le Massif du Chaillu et la forêt équatoriale du Congo.

Au Congo, il y a la forêt ombrophile dans la chaîne de montagnes du Mayombe, la forêt claire dans le département de la Sangha, la forêt inondée, la forêt mésophile et la forêt littorale.

Dans la Vallée du Niari, la savane est caractérisée par des herbes hautes et denses. Par ailleurs, les herbes hautes et clairsemées habitent les savanes des plateaux Batéké et le département de la Likouala.

On distingue au Congo, plusieurs types de sols. Les sols hydromorphes très favrobales à la pratique de l'agriculture. Les sols ferralitiques désaturés et les sols ferralitiques rameniés (les plus dominants).

Le Mont Karisimbi, le Mont Nabemba (plus haute montagne du pays) et le Bouloukombo forment les principaux sommets montagneux de la République du Congo.

Aires protégées[modifier | modifier le wikicode]

Le pays abrite plusieurs parcs naturels, par exemple, le parc national de Nouabalé-Ndoki, le parc national de Ntokou-Pikounda, la réserve de la Biosphère de Dimonika, la réserve de faune du Mont-Fouari, la réserve de faune de la Nyanga-Nord et le parc national d'Odzala.

Cadre humain[modifier | modifier le wikicode]

Ethnies[modifier | modifier le wikicode]

La République du Congo possède plusieurs ethnies. Les chercheurs ont découvert des vestiges datant de la paléolithique (l'âge de la pierre taillée) dans les grottes de la Vallée du Niairi et dans les savanes du département du Pool.

Les autochtones furent les premiers à peupler le territoire congolais. Les bantous aujourd'hui majoritaires dans le pays constituent 94 % de la population totale : les autochtones étant de ce fait très minoritaires, ils vivent tout près des forêts.

Les bantous sont issus des peuples actuellement établis en Afrique de l'Ouest. Ils ont immigré jusqu'à ce qu'ils se sont retrouvés en Afrique centrale. Les bantous qui arrivèrent dans le bassin du Congo formèrent des royaumes puissants dont le Royaume de Kongo, le Royaume Téké et le Royaume Loango.

Le Congo compte de nos jours plus de 74 ethnies reparties en 13 groupes. Chaque ethnie possède sa langue : elle est similaire aux langues des autres ethnies du même groupe. La colonisation initiée par la France a permis de regrouper ces ethnies.

Les Kongo représentent 48 % de la population, les Téké représentent 22 % et les Mbochis 13 %, les autres groupes ethniques représentent 2 % de la population. Ces peuples communiquent entre eux à l'aide des langues nationales qui sont : le lingala (parlée au nord du pays) et le kituba (parlée au sud du pays).

Les groupes ethniques de la République du Congo sont :

  • Le Groupe Kongo : Bacougni, Balari, Babemé, Bakamba, Badondo, Bassoundi, Bacongo, Bahangala, Manyanga, Mikéngué, Yombé et Vili.
  • Le Groupe Téké : Bangangoulou, Baboma, Bakoukouya, Bangwogwoni, Batéké-lali, Bayaka, Batsayo, Ndzikou, Nsintségué, Tié, et Tio.
  • Le Groupe Ngala : Kouyou, Mbochi, Ngaré, Likouala, Moye, Bobangui, Bonga, Makoua, Likouba, et Mboko.
  • Les autres groupes sont : Punu, Kota, Fang, Baya, Bandza, Sangha, Kélé, Ngbaka, Kélé, et Mbéré-nzabi.

Population[modifier | modifier le wikicode]

La population de la République du Congo évolue assez rapidement. Elle est passée de 1 290 000 habitants en 1974 à 1 909 248 habitants en 1984 soit un taux de croissance de 3,47 %, et de 1 909 248 habitants en 1987 à 3 697 490 habitants en 2007 soit un taux de croissance de 3 %. Selon les estimations de 2017 faites par l'Institut national de la Statistique, le Congo compte desormais plus de 5 000 000 d'habitants.

Les femmes représentent 52 % de la population totale et les hommes 48 %. Selon le recensement de 2007, les étrangers représentaient 7,1 % de la population totale. La population congolaise est en majorité jeune. L'espérance de vie à la naissance y est de 51,1 ans en général : notamment 50,1 ans pour les hommes et 53,3 ans pour les femmes.

La population congolaise reste cependant inégalement repartie dans toute l'étendue du territoire national. Plus de 80 % de la population vit au sud du pays qui ne représente que 30 % de la superficie totale. La densité de la population était de 10,8 km2 en 2007.

La République du Congo est l'un des pays les plus urbanisés d'Afrique. En 1984, 52 % de population vivait dans les villes et 60 % en 2007. Toutefois, plusieurs villes qualifiées de « communes » sont situées au sud du pays.

Économie[modifier | modifier le wikicode]

La Monnaie est le franc CFA (1 euro = 655,96 XAF).

La République du Congo a connu une année 2014 marquée par une croissance à un niveau relativement élevé, mais la situation socio-économique s’est dégradée en 2015 puis à nouveau en 2016. L’économie congolaise, extrêmement dépendante des hydrocarbure a subi de plein fouet la chute des cours du pétrole.

Culture[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !

Littérature:[modifier | modifier le wikicode]

Images sur la République du Congo Vikidia possède une catégorie d’images sur la République du Congo.
Pays d’Afrique
Afrique du Nord Algérie AlgérieÉgypte ÉgypteLibye Libye • Maroc MarocMauritanie MauritanieSoudan SoudanTunisie Tunisie
Afrique centrale Cameroun CamerounGabon GabonGuinée équatoriale Guinée équatorialeRépublique centrafricaine République centrafricaineRépublique démocratique du Congo République démocratique du CongoRépublique du Congo République du CongoSão Tomé-et-Principe São Tomé-et-PrincipeTchad Tchad
Afrique de l’Ouest Bénin BéninBurkina Faso Burkina FasoCap-Vert Cap-VertCôte d'Ivoire Côte d’IvoireGambie GambieGhana GhanaGuinée GuinéeGuinée-Bissau Guinée-BissauLiberia LiberiaMali MaliNiger NigerNigeria NigeriaSénégal SénégalSierra Leone Sierra LeoneTogo Togo
Afrique de l’Est Burundi BurundiDjibouti DjiboutiÉrythrée ÉrythréeÉthiopie ÉthiopieKenya KenyaOuganda OugandaRwanda RwandaSeychelles SeychellesSomalie SomalieSoudan du Sud Soudan du SudTanzanie Tanzanie
Afrique australe Afrique du Sud Afrique du SudAngola AngolaBotswana BotswanaComores ComoresLesotho LesothoMadagascar MadagascarMalawi MalawiMaurice MauriceMozambique MozambiqueNamibie NamibieSwaziland EswatiniZambie ZambieZimbabwe Zimbabwe
Autres entités politiques Flag of the Canary Islands.svg Îles CanariesReunionRadiantVolcanoFlag.png La RéunionFlag of Madeira.svg MadèreFlag of the Sahrawi Arab Democratic Republic.svg République arabe sahraouie démocratique
Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...

4°14′0″S 15°14′50″E / -4.23333, 15.24722