Concerto

« Concerto » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le concerto est une forme de musique instrumentale. Dans un concerto, un instrument solo (ou plusieurs instrumentistes) qui concentre(nt) l'intérêt musical de l'œuvre, dialogue(nt) avec l'orchestre chargé de l'accompagner. Le concerto est l'occasion pour le soliste de montrer sa virtuosité.

Origine du concerto[modifier | modifier le wikicode]

Jean Sébastien Bach

Le concerto, au XVIe siècle commence avec des transcriptions pour instruments d'œuvres écrites à l'origine pour des voix.

Au début du XVIIe siècle, dans l'église de la basilique Saint-Marc à Venise, apparaît le concerto d'Église où des voix, des instruments et l'orgue coexistent.

Au cours du XVIIe siècle apparaît le concerto grosso, pendant lequel plusieurs instruments solistes (le concertino) dialoguent avec le reste de l'orchestre (concerto grosso). Les maîtres du concert sont alors : Francesco Geminiani, Giuseppe Torelli, Arcangelo Corelli, Antonio Vivaldi, Tomaso Albinoni, puis Johann Sebastian Bach et George Hændel

Caractéristiques du concerto classique[modifier | modifier le wikicode]

Second mouvement de la symphonie concertante pour violon et alto de W.A. Mozart. Dans cet extrait, les thèmes sont d'abord exposés par l'orchestre, puis repris par le violon et ensuite par l'alto dont on remarque la "voix" plus basse par rapport au violon.


Le concerto classique comprend trois mouvements : vif, lent, vif. Le troisième mouvement est obligatoirement un rondo.

Les rapports entre les mouvements sont directement inspirés de ceux de la sonate. Les thèmes sont généralement exposés d'abord par l'orchestre, puis vient l'entrée du soliste. Le soliste et l'orchestre dialoguent alors sur les différents thèmes, soit alternativement soit ensemble.

Le concerto classique comporte une ou plusieurs cadences. La cadence est une partie pendant laquelle, alors que l'orchestre s'est arrêté sur un point d'orgue, le soliste joue un ensemble où sont accumulés des exercices de virtuosité sur les thèmes qui ont été précédemment entendus. Elle se termine sur des trilles de la part du soliste, indiquant au reste de l’orchestre que son improvisation touche à sa fin. Les cadences des grands concerti sont souvent l'œuvre de très grands solistes.

Évolution du concerto[modifier | modifier le wikicode]

Ludwig van Beethoven

L'évolution se fait surtout par l'écriture de concertti pour de nouveaux instruments.

Jean Sébastien Bach et George Hændel ont composé des concerti de clavecin ou d'orgue.

Mozart et Haydn ont écrit des concerti pour violon, violoncelle, flûte, hautbois, cor, clarinette ...

Beethoven, pianiste virtuose, compose des concerti en donnant à l'orchestre une plus grande importance.

Après Beethoven, les compositeurs continuent à écrire des concerti, mais en les adaptant à l'évolution de la pensée musicale et à la technique des différentes écoles de solistes.

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • Roger Blin, Éléments de formation musicale, ENI Versailles, 1963
Allegrakwartet.jpg
Les formes musicales

BalletCantateConcertoLiedOpéraOratorioOuverturePoème symphoniquePréludeSonateSuiteSymphonie

Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.